Project

Back to overview

Histoire globale et transfert d’objets: étude d’un groupe de tissus orientaux du Xème - XIIème siècle

English title Global history and object transfer: study of a group of oriental fabrics from the 10th - 12th centuries
Applicant Pourboghrat Rava
Number 188116
Funding scheme Doc.CH (until 2020)
Research institution Institut d'histoire de l'art & de muséologie Faculté des lettres et sciences humaines Université de Neuchâtel
Institution of higher education University of Neuchatel - NE
Main discipline Visual arts and Art history
Start/End 01.09.2019 - 31.05.2023
Approved amount 239'988.00
Show all

Keywords (6)

"Tissus médiévaux"; "Tissus orientaux"; "Trésors d'église"; "Global Art History"; "Mondialisation"; "Global Middle Ages"

Lay Summary (French)

Lead
La question de la Global Art History fait l’objet de maintes études depuis la fin du XXème siècle et est largement débattue aujourd’hui. Ce projet de thèse examine un groupe de tissus médiévaux, qui constitue un exemple de la globalisation, pour ajouter des connaissances relatives à la thématique de la World Art History, en particulier du Global Middle Ages.
Lay summary

Contenu et objectifs du travail de recherche

La question de l’existence de la mondialisation à différentes époques est essentielle. Les objets d'autres civilisations récupérés dans les trésors d'églises médiévaux par exemple, témoignent de la communication entre individus ou réseaux de personnes de différentes régions. Dans un tel contexte, les deux questions qui se posent sont: comment les phénomènes qui contribuent à la mondialisation, tels que la connectivité, la mobilité et les échanges, se présentent selon les périodes; comment la circulation des objets a été reçue à chaque période. Parmi ces objets, les tissus précieux, objets de commerce mais surtout objets d’offrande, qui ont été généralement retrouvés au sein des trésors médiévaux, sont des candidats appropriés à une étude de la mondialisation. 

Dans cette perspective, ce projet de recherche s’intéresse à étudier un groupe de tissus orientaux du Xème - XIIème siècle. Il examine d’abord le transfert des textiles de ce groupe vers les trésors d’église et identifie comment ils ont été transportés en dehors de leur lieu de production. Puis il étudie comment ces fragments ont été reçus par une audience occidentale et essaie de comprendre quelles particularités de ces fragments, mis à part l’aspect beauté, les ont rendus si précieux pour envelopper les reliques, une fois arrivés en Europe chrétienne.

Contexte scientifique et social du projet de recherche

L’étude de ce groupe de textiles permet d’étudier les questions qui touchent les échanges d'objets entre l’Orient et l’Occident au Moyen Âge et d’acquérir une compréhension plus fine des connections, des relations et du transfert des idées et du savoir-faire dans le monde. Cette recherche met en lumière une partie de l’histoire du textile qui a été à peine visitée auparavant par les chercheurs. Elle contribue également à identifier avec précision le lieu de production et la datation de ces tissus.

Direct link to Lay Summary Last update: 13.09.2019

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Collaboration

Group / person Country
Types of collaboration
Musée Moghadam Iran (Asia)
- Research Infrastructure
La Fondation Abegg Switzerland (Europe)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results
- Research Infrastructure
Musée national d’Iran Iran (Asia)
- Research Infrastructure

Scientific events

Active participation

Title Type of contribution Title of article or contribution Date Place Persons involved
Histoire de l’art, culture materielle et materialite : questions et approches nouvelles Talk given at a conference Histoire globale et transfert d’objets
 Etude d’un groupe de tissus orientaux du Xeme - XIIeme siecle 09.10.2020 Universite de Lausanne, Switzerland Pourboghrat Rava;
IIIème Colloque International « Le Chemin du Médiéviste: e faziam fondamentos » Talk given at a conference Histoire globale et transfert d’objets-Étude d’un groupe de tissus orientaux du Xème - XIIème siècle 23.09.2020 Université de Saint-Jacques-de-Compostelle, Spain Pourboghrat Rava;


Abstract

La question de la Global Art History est un domaine largement débattu aujourd’hui, même si la définition du mot « global » prête encore à beaucoup de discussions critiques. La question de l’existence de la mondialisation à différentes époques est essentielle. Les objets d'autres civilisations récupérés dans les grottes occupées à la Préhistoire ou dans les trésors d'églises médiévaux par exemple, témoignent de la communication entre individus ou réseaux de personnes de différentes régions. Dans un tel contexte, les deux questions qui se posent sont: comment les phénomènes qui contribuent à la mondialisation, tels que la connectivité, la mobilité et les échanges, se présentent selon les périodes; comment la circulation des objets a été reçue à chaque période. Pour répondre à ces questions, il est nécessaire d’affiner le temps et le lieu de création, de même que la nature et la fonction des objets sous enquête. Parmi ces objets, les tissus précieux, objets de commerce mais surtout objets d’offrande, qui ont été généralement retrouvés au sein des trésors médiévaux, sont des candidats appropriés à une étude de la mondialisation. Dans cette perspective, ce projet de recherche s’intéresse à étudier un groupe de tissus médiévaux qui met en scène des inscriptions de calligraphie arabe mises en œuvre sur des objets sassanides d’Iran. Ce groupe de tissus qui présentent la même technique de tissage et les mêmes caractéristiques de style a été probablement produit dans une seule et même région géographique, située entre l’Iran et l’Iraq. Fait intéressant, certains de ces fragments ont été découverts dans les trésors d’église en Europe et d’autres ont été trouvés dans les fouilles en Egypte et en Iran, près de Ray, au XXème siècle puis transportés en Europe et aux États-unis. L’étude des caractéristiques stylistiques de ces fragments permet de comprendre pourquoi ils ont été jugés convenables à envelopper des reliques. Un cadre méthodologique avec quatre axes de recherche est choisi pour étudier les textiles. Le premier s'appuie sur une étude descriptive accompagnée d'une reconstruction visuelle, car ces fragments ne sont pas intacts. Le deuxième axe consiste en une étude analytique visant à définir en détail la technique de ce groupe et à trouver des exemples similaires. Le troisième axe est celui de l'étude documentaire, qui permet d'étudier la situation historique et politique en Iran et en Iraq, et les conditions dans lesquelles les textiles ont été tissés. L'axe final porte sur une étude comparative de ce groupe avec des objets de différentes formes d'expression artistique tels que l’orfèvrerie et la céramique du Moyen-Orient. L’intérêt de ce projet serait d’ajouter des connaissances au domaine de l’histoire de l’art du textile, et plus particulièrement au domaine du Global Middle Ages. Ce projet permet d’avoir une perspective plus large vers les connections, les échanges et les relations historiques menant à la World Art History.
-