Project

Back to overview

Métrique et vers libre : approche interdisciplinaire d’une forme poétique

Applicant Bories Anne-Sophie
Number 177985
Funding scheme Marie Heim-Voegtlin grants
Research institution Institut für Französische Sprach- und Literaturwissenschaft Universität Basel
Institution of higher education University of Basel - BS
Main discipline Romance languages and literature
Start/End 01.02.2018 - 31.01.2019
Approved amount 140'664.00
Show all

Keywords (7)

Poétique; Vers libre; Big Data; text mining; Versification; Digital Humanities; Computational Stylistics

Lay Summary (French)

Lead
Le vers libre semble d’emblée une contradiction dans les termes. Entre échos et évitements, les poètes laissent ressurgir dans cette forme libérée des règles anciennes des éléments de régularité métrique, une langue et des rythmes gardant mémoire du vers traditionnel. La connaissance précise de tels traits récurrents est cruciale pour l’interprétation des textes poétiques, où la forme est étroitement mêlée à la construction du sens.
Lay summary

Deux obstacles ont principalement entravé l’exploration des rapports entre vers libre et métrique : à mesure que la forme s’imposait, son paradoxe s’est banalisé et sa diversité s’est confirmée. Le projet réexamine la charge normative associée au mot vers, recherche des constantes structurelles et des canons possibles pour le vers libre.

À partir d’un corpus numérisé et annoté de treize poètes (Apollinaire, Aragon, Césaire, Char, Desnos, Éluard, Jaccottet, Prévert, Reverdy, Senghor, Supervielle, Tzara, Verhaeren) mis à disposition par le laboratoire ATILF-CNRS de Nancy, j’extraie des données méta-textuelles et linguistiques, que j’analyse en collaboration avec le Prof. Rosenthaler du DHLab de Bâle et qui rejoindront la plateforme SALSAH pour être accessibles à la communauté scientifique.

En croisant l’analyse statistique d’un large corpus à la poétique et à l’histoire littéraire, le projet vise une perspective synoptique capable d’étayer la définition du vers libre et son interprétation, et d’éclairer les échanges entre sens et métrique.

 

Dans une démarche interdisciplinaire, le projet associe les analyses de données aux micro-lectures traditionnelles. Il renouvelle les travaux sur le vers libre, contribue aux études de métrique, de stylistique et de poétique, et s’inscrit dans le champ des humanités digitales.

 
Direct link to Lay Summary Last update: 15.12.2017

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Publications

Publication
Plotting Poetry. On Mechanicaly-Enhanced Reading
Bories Anne-Sophie, Purnelle Gérald, Marchal Hugues (ed.) (2021), Plotting Poetry. On Mechanicaly-Enhanced Reading, Presses Universitaires de Liège, Belgium.
Response by the Special Interest Group on Digital Literary Stylistics to Nan Z. Da’s Study
Herrmann J. Berenike, Bories Anne-Sophie, Frontini Francesca, Rebora Simone, Rybicki Jan (2020), Response by the Special Interest Group on Digital Literary Stylistics to Nan Z. Da’s Study, Department of Languages, Literatures, and Cultures at McGill University, Montreal.
Des Chiffres et des mètres.
Bories Anne-Sophie (2020), Des Chiffres et des mètres., Honoré Champion, Paris - Genève.
‘Sex, Wine and Statelessness. Apollinaire’s Verse without Borders in ‘Vendémiaire’’
Bories Anne-Sophie (2019), ‘Sex, Wine and Statelessness. Apollinaire’s Verse without Borders in ‘Vendémiaire’’, in Modern Languages Open, 14.

Collaboration

Group / person Country
Types of collaboration
Projet Oupoco (Ecole Normale Supérieure) France (Europe)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results
CRISCO, Caen France (Europe)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results
Nationale Infrastruktur für Editionen - Infrastructure nationale pour les éditions (NIE - INE) Switzerland (Europe)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results
ATILF-CNRS, Nancy France (Europe)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results
DHLAB, Basel Switzerland (Europe)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results

Scientific events

Active participation

Title Type of contribution Title of article or contribution Date Place Persons involved
Digital Stylistics in Romance Languages and Beyond Talk given at a conference A Tempo for Negritude in Césaire's 'Cahier' 27.02.2019 Würzburg, Germany Bories Anne-Sophie;
Digital Stylistics in Romance Studies and Beyond Talk given at a conference A Tempo for Negritude in Césaire's 'Cahier' 27.02.2019 Universität Würzburg, Germany Bories Anne-Sophie;
Midterm-Meeting „Mixed Methods in the Humanities?“ Talk given at a conference Plotting Poetry: Workshop, Series, Community 22.02.2019 Hildesheim, Germany Bories Anne-Sophie;
Society for French Studies Annual Conference Talk given at a conference Verhaeren’s contrained free verse 02.07.2018 Cork, Ireland Bories Anne-Sophie;
Journée Aimé Césaire Talk given at a conference Le rythme du "Cahier" au crible de l'analyse quantitative 13.04.2018 Ecole Normale Supérieure (rue d'Ulm), Paris, France Bories Anne-Sophie;


Self-organised

Title Date Place
Plotting Poetry 2: Bringing Deep Learning to Computational Poetry Analysis 12.09.2018 Berlin, Germany
Panel "Digital Approaches to Poetry" lors de la Society for French Studies Annual Conference 02.07.2018 University College Cork, Ireland

Knowledge transfer events

Active participation

Title Type of contribution Date Place Persons involved
Quantitative Literaturanalyse Talk 23.04.2018 Universität Basel, Switzerland Bories Anne-Sophie;


Awards

Title Year
Membre du Comité de direction du Special Interest Group - Digital Literars Stylistics (SIG-DLS) de l'ADHO (Alliance of Digital Humanities Organizations). 2018

Associated projects

Number Title Start Funding scheme
164420 Métrique et vers libre: approche interdisciplinaire d'une forme poétique 01.02.2016 Marie Heim-Voegtlin grants
137929 SALSAH 2.0 - Augmenting a virtual research environment with source-centric analysis methods 01.08.2012 Project funding

Abstract

D’emblée, le vers libre semble une contradiction dans les termes. Caractéristique de la poésie moderne, la forme serait vers, entité métrique réglée, et libre, échappant aux règles de la versification. Au contraire du vers dit régulier, dont les règles formalisées constituent un horizon d’attente tangible, le vers libre nous échappe dans sa spécificité métrique. Mais lui fait-elle réellement défaut ? Deux obstacles ont principalement empêché de poser la question à mesure que la forme s’est imposée : le paradoxe de son nom s’est banalisé, et sa diversité s’est confirmée. Pourtant, le vers libre a émergé en opposition et en référence au vers traditionnel. Volontairement ou non, entre échos et évitements, règles anciennes et éléments de régularité métrique ressurgissent dans cette forme libérée, sa langue et ses rythmes gardant mémoire du vers traditionnel. La connaissance précise de tels traits récurrents serait cruciale pour l’interprétation des textes poétiques, où la forme et la construction du sens sont étroitement mêlées. Je réexamine la charge normative associée au mot vers en recherchant des motifs récurrents pouvant structurer la composition des vers libres et l’horizon d’attente du lecteur, et cherche à dégager des canons possibles pour le vers libre. Pour cela, je me tourne vers les Big Data et le text mining, en collaboration avec l’ATILF de Nancy et le Digital Humanities Lab de Bâle. J’extrais de nombreux textes numérisés de la base Frantext des données linguistiques, et ai développé une base MySQL pour les exploiter.Les données que je recueille ont vocation à intégrer la plateforme KNORA du Digital Humanities Lab. Cette partie de mon projet a dû être différée, indépendamment de ma volonté, suite au retard inévitable de ce pan du plus vaste projet KNORA, dont les objectifs dépassent largement la partie qui m’intéresse. Cette partie finale du projet rendra mes données accessibles à la communauté scientifique, fondera le développement d’un pan de KNORA inestimable pour les chercheurs pratiquant le text mining, et me permettra, en croisant le recours aux Big Data à la poétique et à l’histoire littéraire, d’obtenir une vue synoptique capable d’étayer la définition du vers libre et son interprétation, tout en renouvelant les travaux existants sur le vers libre et sur les échanges entre sens et métrique.En outre, je suis l’organisatrice principale, avec mon hôte Hugues Marchal (Bâle) et Gérald Prunelle (Liège), d’un colloque financé en partie par le FNS sur les Digital Humanities, la stylistique et l’interprétation des textes littéraires, qui se tiendra à Bâle en octobre 2017.
-