Project

Back to overview

Séjour de recherche scientifique à Paris (18 mois)

English title Scientific stay in Paris (18 months)
Applicant Guerdat Pamella
Number 168535
Funding scheme Doc.Mobility
Research institution Institut national d'histoire de l'art
Institution of higher education Institution abroad - IACH
Main discipline Visual arts and Art history
Start/End 01.10.2016 - 31.03.2018
Show all

Keywords (7)

First half of the 20th century; Europe ; United States ; Art market; Museum; History of collections; René Gimpel (1881-1945)

Lay Summary (French)

Lead
« Perceptions du marché, réalités du musée. René Gimpel (1881-1945) et les fondements d’une histoire muséale »Dès les années 1860, le marchand d’art s’impose en Europe tel un acteur central des milieux artistiques. En qualité d’intermédiaire, d’expert ou de donateur, il agit aussi bien sur l’histoire du goût que sur le développement historiographique de collections privées et publiques. A l’image de Jacques Seligmann ou Joseph Duveen, René Gimpel compte au nombre des figures emblématiques du commerce de l’art qui, à l’aube du XXe siècle, concourent à la circulation transatlantique des œuvres d’art. Sur le sol français et américain, il s’emploie à la formation de collections de renom, à l’instar de la Frick Collection. Individu conjuguant de multiples facettes, il se distingue de ses homologues marchands par les échanges systématiques qu'il entretient avec les principaux musées de son temps.
Lay summary

Au moyen des sources textuelles et visuelles, ce projet interroge les mécanismes qui s’instaurent entre le musée et le marché durant la première moitié du XXe siècle, à travers le cas de René Gimpel. Il s’agira en premier lieu de reconstituer les réseaux professionnels dans lesquels s’inscrit René Gimpel au fil de sa carrière. En second lieu, cette recherche examinera les stratégies qu’il préconise afin de fidéliser une clientèle et d’asseoir sa réputation. Enfin, seront étudiés les outils et modèles auxquels il recourt en vue d’établir une connaissance artistique spécialisée et, à terme, une méthodologie de l’expertise.

Nourri d’une approche socio-économique et artistique, ce projet vise à considérer plus largement l’apport du marchand d’art dans la formation du patrimoine muséal en Europe et aux États-Unis. Aussi permettra-t-il de mieux cerner les rôles joués par celui-ci dans la construction des savoirs artistiques, à l'heure où l’histoire de l’art a acquis ses lettres de noblesse dans l’enceinte de l’Université et que les technologies scientifiques de pointe prennent leur essor dans les musées. 

 


Direct link to Lay Summary Last update: 18.08.2016

Responsible applicant and co-applicants

Publications

Publication
Through the appraisal process: René Gimpel (1881-1945) and Nicolas Poussin’s Self-Portrait, from rediscovery to de-attribution
Guerdat Pamella (2017), Through the appraisal process: René Gimpel (1881-1945) and Nicolas Poussin’s Self-Portrait, from rediscovery to de-attribution, in Journal of Art Historiography, 1(16), 1-45.

Collaboration

Group / person Country
Types of collaboration
Institut national d'histoire de l'art, Répertoire des acteurs du marché de l’art sous l'Occupation France (Europe)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results
- Publication

Scientific events

Active participation

Title Type of contribution Title of article or contribution Date Place Persons involved
Atelier de l’INHA Talk given at a conference Marché de l’art, expertise et patrimoine. René Gimpel (1881-1945) à la croisée des collections privées et des musées 04.05.2018 Paris, France Guerdat Pamella;
Private Collecting and Public Display: Art Markets and Museums Talk given at a conference A Heritage Under Construction: René Gimpel’s (1881-1945) Roles between Private Collectors and Public Museums 30.03.2017 Leeds, Great Britain and Northern Ireland Guerdat Pamella;
The Art Market, Collectors and Agents: Then and Now Talk given at a conference René Gimpel et le modèle du musée américain : De la théorie au don 20.10.2016 Paris, France Guerdat Pamella;


Knowledge transfer events

Awards

Title Year
Paul Mellon Centre for British Art Research Grant 2018

Abstract

« Perceptions du marché, réalités du musée. René Gimpel (1881-1945) et les fondements d’une histoire muséale »Le présent projet questionne la dialectique qui lie le musée et le marché de l’art durant la première moitié du XXe siècle en Europe et aux États-Unis. Il se fonde sur une étude de cas : l’exemple du marchand-antiquaire français René Gimpel (1881-1945). Au tournant du XXe siècle, René Gimpel inaugure une carrière cosmopolite entre Paris, Londres et New York. Tour à tour commissaire d'exposition, collectionneur, bibliophile et écrivain, il cultive un profil pluriel révélateur de ses pratiques tant mercantiles que savantes. S'il contribue de manière substantielle à l’essor du commerce de l’art outre-Atlantique, il gravite autour des musées et des collections privées en Europe comme aux États-Unis. Au nombre de ses clients comptent les familles Rothschild et Kann, de même que d’éminents amateurs américains, à l’image de John Pierpont Morgan, Henry Clay Frick ou John D. Rockefeller. En tant qu’intermédiaire et conseiller artistique, René Gimpel oeuvre à la constitution de leurs prestigieux ensembles. Par voie de donations ou de legs, ces amateurs destinent fréquemment leurs biens à l’Etat, la frontière entre le domaine privé et public demeurant particulièrement poreuse à cette époque. Au service d'institutions publiques majeures, René Gimpel intervient sur les politiques d'acquisition des musées tout en enrichissant le patrimoine de l’Ancien et du Nouveau Monde. Dans un climat de forte concurrence internationale, quelles stratégies adopte-t-il dès lors afin d’intégrer certains réseaux professionnels? Quels sont les mécanismes qu'il mobilise pour captiver le regard légitimateur de musées et clients fortunés? Et tandis que les nouvelles technologies scientifiques se propagent dans le périmètre du musée, quelles méthodes d’expertise favorise-t-il en vue d’acquérir un jugement d’autorité? Davantage qu’une étude monographique centrée sur l’itinéraire et la carrière de René Gimpel, cette recherche vise à fournir une analyse transversale des rôles exercés par ce dernier au sein des milieux artistiques. Il s'agit en outre d'évaluer l’impact du marchand sur le développement du discours sur l’art, à l'heure où l’histoire de l’art est considérée comme une discipline universitaire à part entière. Ce projet mettra en lumière les mécanismes et systèmes de valeurs qui régissent les mondes de l'art durant l'Entre-deux-guerres et la Seconde Guerre mondiale. Les vingt-deux cahiers manuscrits qui composent le Journal que René Gimpel laisse à la postérité comportent des silences et des lacunes, auxquels se substituent les archives. Ce projet repose ainsi sur l'examen systématique de correspondances, d'écrits sur l’art, d'inventaires, de certificats d’expertise, de livres de compte et de documents iconographiques majoritairement inédits. Aux informations prélevées dans les sources s'ajoutent un répertoire des principaux interlocuteurs du marchand, ainsi que l'analyse historique et économique de collections et oeuvres d'art emblématiques.
-