Project

Back to overview

Journalisme: histoire d'une profession (1890-1980)

English title Journalism: History of a Profession (1890-1980)
Applicant Clavien Alain
Number 159829
Funding scheme Project funding (Div. I-III)
Research institution Chaire d'Histoire Contemporaine Générale et Suisse Université de Fribourg
Institution of higher education University of Fribourg - FR
Main discipline Swiss history
Start/End 01.11.2015 - 31.08.2019
Approved amount 175'376.00
Show all

Keywords (4)

histoire suisse; histoire des médias; sociologie historique des professions; histoire du journalisme

Lay Summary (French)

Lead
Depuis plus de dix ans, le métier de journaliste paraît en crise. Certains vont jusqu'à évoquer la possible disparition d'une profession qui est pourtant singulière, puisque liée à l'émergence des démocraties libérales parlementaires: ce sont les journalistes qui rendent possible l'existence de médias crédibles et libres, sans lesquels il n'y a pas de débat démocratique.En s'interrogeant sur la constitution du métier de journaliste en Suisse, et son évolution tout au long du XXe siècle, cette recherche aimerait apporter les éléments d'une réflexion au débat actuel sur le journalisme. Le détour par une histoire du journalisme et la prise en compte des médiations par lesquels le passé du journalisme s'inscrit dans son présent peuvent certainement s'avérer utiles pour réfléchir à la crise actuel de cette profession.
Lay summary

Contenu et objectifs du travail de recherche

Cette recherche se base sur d'importantes archives d'associations de journalistes, déposées à Lausanne et à Zurich, et pour l'instant jamais utilisées. Elle s'interrogera sur la constitution du métier de journaliste, depuis les premières associations qui, dès la fin du 19e siècle réunissent au sein d'amicales éditeurs et journalistes jusqu'aux syndicats de journalistes actuels, elle s'interrogera aussi sur les diverses définition d'un métier «flou», sur l'intégration progressive des nouveaux médias, radio et télévision, sur les conceptions différentes entre Alémaniques et Romands, notamment sur la question de la formation, sur les luttes syndicales autour des conventions collectives, sur l'évolution des représentations d'un métier à la fois loué et critiqué, en s'arrêtant plus particulièrement sur l'évolution des pratiques et sur les mutations qui bouleversent le métier dès la fin des années soixante.

Contexte scientifique et social du projet

Le projet vise d'une part  à combler un vide historiographie. Si l'histoire des médias est un genre en expansion, en Suisse aussi quoi que de manière moins spectaculaire que dans les pays voisins, les produits finis (journaux, émissions radiophoniques ou télévisuelles) ont plus retenu l'attention que ceux qui les fabriquent. D'autre part, le projet compte amener des éléments de réflexion au débat actuel sur le métier de journaliste, fortement remis en cause depuis plus d'une dizaine d'années.

Mots-clés

histoire des médias, histoire du journalisme, sociologie historique des professions

Direct link to Lay Summary Last update: 21.09.2015

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Publications

Publication
Die Rote Anneliese: genèse et itinéraire d'une revue haut-valaisanne contestataire 1971-9179
EvequozPierre (2018), Die Rote Anneliese: genèse et itinéraire d'une revue haut-valaisanne contestataire 1971-9179, in Annales valaisannes, 2018(2018), 6-69.

Abstract

Depuis plus de dix ans, le métier de journaliste apparaît en crise, en Suisse comme en Europe. Certains vont même jusqu'à évoquer la possible disparition d'une profession qui est pourtant singulière, puisque étroitement liée à l'émergence des démocraties libérales parlementaires: ce sont les journalistes qui rendent possible, ou, tout au moins, ont rendu possible jusqu'à aujourd'hui, l'existence de médias crédibles et libres, sans lesquels il n'y a pas de débat démocratique.En s'interrogeant sur la constitution du métier de journaliste, depuis les premières associations qui, dès la fin du XIXe siècle, réunissent au sein d'«amicales» éditeurs et journalistes jusqu'aux syndicats de journalistes actuels, en s'interrogeant sur les diverses tentatives de définition du métier, sur l'intégration progressive des travailleurs des nouveaux médias, radio et télévision, sur les conceptions différentes entres Alémaniques et Romands notamment sur la question de la formation, sur les luttes syndicales autour des conventions collectives, sur l'évolution des représentations d'un métier à la fois loué et critiqué, sur la mise en place d'une éthique que concrétise en 1922 déjà la mise en place d'une Tribunal d'honneur de la presse suisse, en s'interrogeant enfin sur l'évolution des pratiques et sur les mutations qui interviennent dès la fin des anées 1960, cette recherche aimerait d'une part combler une lacune historiographique importante et d'autre part apporter des éléments de réflexion au débat actuel sur le journalisme. Le détour par une histoire du journalisme et la prise en compte des médiations par lesquelles le passé du journalisme s'inscrit dans son présent peuvent certainement s'avérer utiles pour réfléchir à la crise actuelle du métier et aborder avec des bases solides les questions plus générales du rôle de la profession et, au final, de son devenir.
-