Project

Back to overview

The Early Struggle of Black Internationalism: Intellectual Interchanges among African American and Black Francophone Writers (1921-1956)

Applicant Maret Gaetan
Number 155130
Funding scheme Doc.Mobility
Research institution Faculty of English Language and Literature University of Oxford
Institution of higher education Institution abroad - IACH
Main discipline German and English languages and literature
Start/End 01.08.2014 - 31.07.2015
Show all

Keywords (9)

African Diaspora; Black Internationalism; Harlem Renaissance; Interwar Period; Négritude; African American Literature; African and Caribbean Literature in French; Translation Studies; Nationalism, Internationalism, Transnationalism

Lay Summary (French)

Lead
Ce projet observe l’évolution des relations entre noirs francophones et américains durant la période de l’Entre-deux-guerres. Batouala, un roman de René Maran qui se voit attribuer en 1921 le prix Goncourt, The New Negro, une anthologie culturelle publiée en 1925 visant à décrire pour le public américain la communauté noire des Etats-Unis, et Banjo, un roman de Claude McKay publié en 1929 et traduit en français en 1931, constituent autant de jalons sur la route de la Négritude, ce mouvement culturel théorisé par Aimé Césaire et Léopold Sédar Senghor qui, à ces débuts, proposa une vision transnationale de la race noire.
Lay summary

Dans un premier temps, la thèse examine la publication et la réception aux Etats-Unis de Batouala de René Maran, récipiendaire du Prix Goncourt 1921. Un second chapitre analyse la vision de l’Afrique proposée dans The New Negro, l’anthologie qui sera perçue comme une pièce essentielle dans la définition des buts du mouvement culturel noir américain que l’on a appelé « Harlem Renaissance ». Ces deux parties démontrent que jusqu’au milieu des années 1920, malgré l’apparente importance des relations internationales entre la communauté noire francophone et américaine, les instigateurs de ces rencontres sont encore focalisés sur leurs appartenances nationales respectives. Une troisième section se concentre sur le roman de Claude McKay, Banjo, afin de décrire le mouvement de rejection de la civilisation occidentale qui s’opère à travers les pages de ce livre pour aboutir à une appréhension humaniste de la race noire. Le dernier chapitre montre comment, à partir de cet ouvrage, les écrivains de la Négritude, et en particulier Aimé Césaire, vont théoriser une vision transnationale de leur race. D’une collaboration internationale visant à résoudre des problèmes à l’échelle nationale, les relations entre noirs francophones et américains ont évolués vers une vision cosmopolite et humaniste de leur race.  

 

Ce projet combine la recherche en archive avec une lecture minutieuse des textes considérés et de leurs traductions. L’importance de ressources telles que les journaux de l’époque et les échanges épistolaires entre les intellectuels participant à ce mouvement situe ce projet dans un cadre historico-culturel qui supporte et sous-tend l’analyse littéraire. Ce projet contribue à une meilleure compréhension des échanges postcoloniaux et des connections transnationales qui caractérisent l’Entre-deux-guerres et, de manière plus large, à une vision plus claire des forces qui peuvent influencer les relations internationales de tout genre, hier comme aujourd’hui.     

 
Direct link to Lay Summary Last update: 04.07.2014

Responsible applicant and co-applicants

Scientific events

Active participation

Title Type of contribution Title of article or contribution Date Place Persons involved
Race and Resistance Seminar Individual talk Writing on Race 30.10.2015 University of Oxford, Great Britain and Northern Ireland Maret Gaetan;
(Un)making the Nation Talk given at a conference 'A Dream of Vagabondage': Cosmopolitanism in Claude McKay's Banjo 10.09.2015 University of Cambridge, Great Britain and Northern Ireland Maret Gaetan;
'There and Back Again’: an Interdisciplinary Postgarduate Workshop on Travel Talk given at a conference Vagabond Cosmopolitanism in Claude McKay’s Banjo 22.06.2015 University of Nottingham, Great Britain and Northern Ireland Maret Gaetan;
Race and Resistance Seminar Individual talk Aimé Césaire and Black America 05.06.2015 University of Oxford, Great Britain and Northern Ireland Maret Gaetan;


Knowledge transfer events



Self-organised

Title Date Place
De Harlem à Paris: un voyage transatlantique de la Renaissance de Harlem à la Négritude 10.05.2016 Martigny, Switzerland

Abstract

The project focuses on the interchanges between African American and black Francophone intellectuals between the World Wars. Using the notion of 'décalage,' as defined by Brent Hayes Edwards in his book, "The Practice of Diaspora" (2003), I question the use of 'black internationalism' as an expression describing the contacts between the protagonists on both side of the Atlantic at that time. Focusing on archival material (letters, notebooks, annotated editions of books) as well as on journals, novels and translations published during the period under consideration, I underline the misunderstandings that inevitably surfaced and demonstrate that the center of the 'décalage' consisted in fact in divergent conception of black identity, of the African heritage and of the notion of nationality.
-