Project

Back to overview

La transmission familiale du féminisme. Le cas des militantes féministes françaises de la deuxième vague et leurs enfants.

English title The family transmission of feminism. The case of the French second-wave feminist activists and their children
Applicant Masclet Camille
Number 148528
Funding scheme Doc.Mobility
Research institution Department of Political Science University of California, Berkeley
Institution of higher education Institution abroad - IACH
Main discipline Political science
Start/End 01.02.2014 - 31.01.2015
Show all

All Disciplines (2)

Discipline
Political science
Sociology

Keywords (5)

Social movements and activism; Intergenerational transmission; Gender; Feminist and Women's movements; Socialization

Lay Summary (French)

Lead
Si la transmission intergénérationnelle apparaît aujourd'hui comme un véritable enjeu, à la fois politique et scientifique, pour les mouvements féministes, force est de constater que la sphère familiale des féministes elles-mêmes n'a jamais été questionnée sous cet angle-là.
Lay summary

 Le mouvement féministe de la deuxième vague qui apparaît dans les années 1970 s'est caractérisé par la revendication de la dimension politique de la sphère privée. Il semble dès lors pertinent de s'interroger sur le déplacement des valeurs, des références et des pratiques produites collectivement dans ce mouvement social vers le terrain de la vie personnelle et familiale de ses participantes.

Plus précisément, c'est la question des processus de transmission familiale d'un engagement politique, et a fortiori féministe qui se trouve au cœur de ce projet de recherche. Partant de l'hypothèse qu'il existe dans les familles des militantes féministes un processus de socialisation politique féministe découlant de leur engagement, l'enjeu de ce travail consiste à l'analyser, en cherchant à isoler les produits de la socialisation féministe, les vecteurs par lesquels elle s'effectue, ainsi que ses effets sur les enfants des militantes. Le dispositif méthodologique élaboré repose sur des méthodes variées : travail sur archives, enquête par questionnaire rétrospectif et campagne d'entretiens appariés.

L'objectif de ce projet est double : il s'agit, sur un plan théorique, d'articuler la question des incidences biographiques de l'engagement avec celle de la socialisation politique et de la transmission familiale intergénérationnelle ; et d'autre part, de produire une socio-histoire du mouvement féministe de la deuxième vague et de ses participantes.

Direct link to Lay Summary Last update: 26.06.2013

Responsible applicant and co-applicants

Publications

Publication
Examining the Intergenerational Outcomes of Social Movements: the Case of Feminist Activists and their Children
Masclet Camille, Examining the Intergenerational Outcomes of Social Movements: the Case of Feminist Activists and their Children, in Lorenzo Bosi Marco Giugni Katrin Uba (ed.), Cambridge University Press, Cambridge.
Le féminisme en héritage ? Enfants de militantes de la deuxième vague
Masclet Camille, Le féminisme en héritage ? Enfants de militantes de la deuxième vague, in Politix.

Abstract

Cette demande de bourse de mobilité s'inscrit dans le cadre de la réalisation d'une thèse de doctorat en sociologie politique intitulée « La transmission familiale du féminisme. Le cas des militantes féministes françaises de la deuxième vague et de leurs enfants » débutée en août 2009 sous la direction de Michèle Ferrand et Olivier Fillieule. La bourse de mobilité concerne la possibilité de conduire la recherche pendant un an dans deux institutions différentes : l'Institut de sociologie de l'Université de Munich (un semestre) et le département de science politique de l'Université de Berkeley (un semestre). Ces séjours de recherche ont pour but d'approfondir les analyses de mes données grâce aux échanges scientifiques avec des chercheuses spécialistes des thématiques sur lesquelles je travaille et de finaliser une première version de la thèse en bénéficiant de l'environnement intellectuel particulièrement favorable de ces deux laboratoires. Ce séjour serait également l'occasion de renforcer mon dossier de publications et d'élargir mes réseaux scientifiques dans les champs académiques anglophone et germanophone.
-