Project

Back to overview

Organizing, Communicating, and Costing in Risk Governance: Learning Lessons from the H1N1 Pandemic

English title Organizing, Communicating, and Costing in Risk Governance: Learning Lessons from the H1N1 Pandemi
Applicant Bourrier Mathilde
Number 146546
Funding scheme Project funding
Research institution Département de Sociologie Faculté des Sciences de la Société Université de Genève
Institution of higher education University of Geneva - GE
Main discipline Sociology
Start/End 01.09.2013 - 28.02.2017
Approved amount 419'221.00
Show all

Keywords (7)

Risk communication; Organizational decision-making; Pandemic preparedness; global health; Cost-benefit Analysis; H1N1; Comparative health care systems

Lay Summary (French)

Lead
La pandémie de 2009 fût la première crise de santé globale du XXIème siècle à être gérée sous les auspices du nouveau règlement sanitaire international. Dès le début des années 90, l’OMS a cherché à conforter une position de leader en matière de crises de santé globale dans un contexte de re-émergence de certains risques et de multiplication des acteurs. La gestion de la pandémie s’est donc déroulée dans un environnement en profonde mutation.
Lay summary

Depuis 2010, les agences étatiques et les organisations internationales se sont engagées dans des opérations de retour d’expérience qui ont donné lieu à des rapports publics, dont le but vise à mieux comprendre comment la pandémie a été gérée dans le monde. Traditionnellement, les retours d’expérience sont loin d’être simples à conduire : de nombreuses cultures organisationnelles se caractérisent par une culture du blâme lorsqu’elles sont confrontées à des dysfonctionnements ou à des erreurs auto-rapportées.  C’est la raison pour laquelle cet élan donné par les organisations de santé publique, ou par les commissions parlementaires nationales dans l’après-crise, offre une source très importante de données pour les chercheurs comme pour les évaluatueurs de politiques publiques.

Les questions de stratégies d’évaluation des risques du point de vue combiné des processus organisationnels, de communication des risques et des coûts induits n’ont jamais été posées dans un cadre multidisciplinaire. De surcroît ces trois aspects (Organiser, communiquer et évaluer les coûts) ont fait l’objet tout au long de la crise de critiques fondamentales et de controverses publiques vivaces pendant et après la pandémie. Ces trois angles constituent l’armature de ce projet.

Ce projet, qui analyse les réponses organisationnelles de trois pays en particulier (La Suisse, Les Etats-Unis et le Japon) en relation avec le cadre de références de l’Organisation mondiale de la santé souhaite démontrer que les stratégies organisationnelles de mitigation, de communication des risques et d’analyse coûts-bénéfices sont en fait étroitement reliées.  

Dans un contexte où les stratégies organisationnelles et communicationnelles ainsi que les évaluations coûts-bénéfices n’ont pas été intégrées dès le début  dans une réponse globale, les controverses, inévitables par nature, ont eu le potentiel de se développer et d’endommager tout effort de transparence ou de mobilisation durant toute la durée de la pandémie.

Direct link to Lay Summary Last update: 20.08.2013

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Publications

Publication
Comparing the 2009 A (H1N1) pandemic and 2014 Ebola virus disease: Of viruses, surprises in outbreak responses and global health work, Chapter 3.
BourrierMathilde, BrenderNathalie, Burton-JeangrosClaudine (2019), Comparing the 2009 A (H1N1) pandemic and 2014 Ebola virus disease: Of viruses, surprises in outbreak responses and global health work, Chapter 3., Routledge/Taylor and Francis, London, 73-103.
Managing the global health response to epidemics: Social science perspectives
BourrierMathilde, BrenderNathaliee, Burton-JeangrosClaudine (2019), Managing the global health response to epidemics: Social science perspectives, Routledge/Taylor and Francis, London.
The organizational puzzle of the global health system : insights from the high reliability organization theory, chp. 9
BourrierMathilde (2019), The organizational puzzle of the global health system : insights from the high reliability organization theory, chp. 9, in Burton-Jeangros Claudine, Brender Nathalie, Bourrier Mathilde (ed.), Routledge/Taylor and Francis, London, 207-236.
Dans les coulisses de la gestion de l'épidémie Ebola en Afrique de l'Ouest (2014-2016): l'ère de l' « OMSF »
BourrierMathilde (2019), Dans les coulisses de la gestion de l'épidémie Ebola en Afrique de l'Ouest (2014-2016): l'ère de l' « OMSF », in Revue Sciences Sociales et Santé, 37(2), 39-66.
Conditions d'accès et production de connaissances organisationnelles : Quelles possibilités de produire des connaissances contextualisées sur le fonctionnement du « système de santé global » ?
BourrierMathilde (2017), Conditions d'accès et production de connaissances organisationnelles : Quelles possibilités de produire des connaissances contextualisées sur le fonctionnement du « système de santé global » ?, in Anthropologie des connaissances, 11(4), 521-547.
Value for Money in H1N1 Influenza: A Systematic Review of the Cost-Effectiveness of Pandemic Interventions
Pasquini-Descomps Hélène, Brender Nathalie, Maradan David (2016), Value for Money in H1N1 Influenza: A Systematic Review of the Cost-Effectiveness of Pandemic Interventions, in Value in Health, 1-9.
Sous surveillance : possibilités et limites du régime de la preparedness. Le cas de la pandémie A (H1N1)
Bourrier Mathilde, Burton-Jeangros Claudine, Bastide Loïs (2014), Sous surveillance : possibilités et limites du régime de la preparedness. Le cas de la pandémie A (H1N1), in Socio-anthropologie, 29, 157-171.
"Future now”: Preparedness and scenario planning
Bastide Loïs, "Future now”: Preparedness and scenario planning, Working Papers, Institut de recherches sociologiques, Université de Genève.
Communicating in a public health emergency: framing the context in the Ebola Oubtreak in West Africa
Bastide Loïs, Communicating in a public health emergency: framing the context in the Ebola Oubtreak in West Africa, in Bourrier Mathilde (ed.), Springer, Berlin.

Collaboration

Group / person Country
Types of collaboration
University of Berkeley, Dpt of Political Science and School of Public Health United States of America (North America)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results
World Health Organization, Pandemic and Epidemic Diseases Dpt Switzerland (Europe)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results
Tohoku University Graduate School of Medicine, Sendai Japan (Asia)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results

Scientific events

Active participation

Title Type of contribution Title of article or contribution Date Place Persons involved
2017 International Health Conference Talk given at a conference Financing the crisis: Public expenditure on the A(H1N1) influenza pandemic 29.06.2017 St Hugh's College, Oxford, Great Britain and Northern Ireland Pasquini-Descomps Hélène; Brender Nathalie; Maradan David;
2017 International Health Conference Talk given at a conference Shaping A(H1N1) pandemic response: Money will follow 29.06.2017 St Hugh's College, Oxford, Great Britain and Northern Ireland Maradan David; Brender Nathalie; Pasquini-Descomps Hélène;
Association Internationale des Sociologues de langue française, GT Corps, Techniques, Société Individual talk L'Organisation Mondiale de la Santé face à Médecins Sans Frontières: un duopole aux prises avec ses pratiques d'intervention dans la gestion de l'épidémie Ebola en Afrique de l'Ouest 07.07.2016 Montréal, Canada Bourrier Mathilde;
Association Internationale des Sociologues de langue française, CR 05, Sociologie de la complexité : relations et systèmes Individual talk La réponse Ebola comme processus d’organisation : des systèmes de réponse aux contingences de la crise 07.07.2016 Montréal, Canada Bastide Loïs;
ECN Training 2016, World Health Organization Individual talk Field experience of WHO deployed risk communication experts to West Africa: challenges and lessons 06.05.2016 Chavannes, Switzerland Bastide Loïs;
Network/Foncsi workshop Individual talk Communicating in a public health emergency: Framing context in the Ebola outbreak in West Africa 22.04.2016 Abbaye de Sorèze, France Bastide Loïs;
Les déjeuners sociologiques Individual talk Deux crises organisationnelles "ordinaires" du système de santé globale : Le cas de la pandémie A(H1N1) de 2009 et le cas de l'épidémie à virus Ebola de 2014 03.12.2015 Institut de recherches sociologues, Université de Genève, Switzerland Bourrier Mathilde;
SEROS (Societal Safety Research Center) Individual talk From A(H1N1) to Ebola: an attempt at a comparative organizational analysis 06.11.2015 University of Stavanger, Norway Bourrier Mathilde;
Congrès de la Société Suisse de Sociologie, Workshop N°16 Dynamiques d'adaptation et reconfigurations organisationnelles Individual talk From A(H1N1) to Ebola: an attempt at a comparative organizational analysis 05.06.2015 Lausanne, Switzerland Bourrier Mathilde;
Congrès de la Société Suisse de Sociologie, Workshop N°16 Dynamiques d'adaptation et reconfigurations organisationnelles Individual talk Preparedness en santé publique et investissements de forme : les leçons d’Ebola 05.06.2015 Lausanne, Switzerland Bastide Loïs;
Congrès de la Société Suisse de Sociologie, Workshop N°16 Dynamiques d'adaptation et reconfigurations organisationnelles Individual talk Risk communication around epidemics, from recommendations to practices 05.06.2015 Lausanne, Switzerland Burton-Jeangros Claudine;
symposium Ebodakar Individual talk L’évènement Ebola : « Investissement de forme » et preparedness en santé publique 19.05.2015 Dakar, Senegal Bastide Loïs;
5th International Disaster and Risk Conference, IDRC Individual talk Economic considerations in risk management: Lessons learned from H1N1 influenza 24.08.2014 Davos, Switzerland Pasquini-Descomps Hélène; Brender Nathalie;


Self-organised

Title Date Place
CSS Workshop n°16: Dynamiques d’adaptation et reconfigurations organisationnelles : le cas des épidémies 03.06.2015 Congrès de la Société Suisse de Sociologie, Lausanne, Switzerland
Kick-off workshop of the project "Organizing, Communicating and Costing: Lessons learned from H1N1 pandemic" 26.06.2014 Geneva School of Business Administration, HES-SO, WHO, Geneva, Switzerland

Communication with the public

Communication Title Media Place Year
Media relations: print media, online media Rationalisation des actions publiques : le cas des pandémies L’Agefi, Western Switzerland 2015

Associated projects

Number Title Start Funding scheme
208385 The constant flows: Experiences and stories of the COVID-19 pandemic 01.05.2022 Agora

Abstract

Organiser, communiquer et évaluer les coûts en matière de gouvernance des risques : Les leçons de la pandémie A H1N1 de 2009Organisieren, kommunizieren und Kosten schätzen im Bereich der Risiko Governance : die Lektionen der A H1N1 Pandemie von 2009Organizzare, comunicare e valutare i costi della governance dei rischi: La lezione della pandemia A H1N1 del 2009La pandémie de 2009 fût la première crise de santé globale du XXIème siècle à être gérée sous les auspices du nouveau règlement sanitaire international (2005). Depuis le début des années 90, l’Organisation mondiale de la santé a cherché à conforter une position de leader en matière de crises de santé globale dans un contexte de re-émergence de certains risques et de multiplication des acteurs de santé globale à ses côtés. La gestion de la pandémie H1N1 s’est déroulée dans un environnement complexe en profonde mutation en matière de politique de santé publique internationale.Depuis 2010, les agences étatiques et les organisations internationales se sont engagées dans de vastes opérations de retour d’expérience qui ont donné lieu à des rapports publics, dont le but vise à mieux comprendre comment la pandémie a été gérée dans le monde entier. Traditionnellement, les retours d’expérience sont loin d’être simples à conduire car de nombreuses cultures organisationnelles se caractérisent par une culture du blâme lorsqu’elles sont confrontées à des dysfonctionnements ou à des erreurs auto-rapportées. C’est la raison pour laquelle cet élan donné par les organisations de santé publique nationales et internationales, ou par les parlements et commissions parlementaires nationaux dans l’après-crise, offre une source très importante de données pour les analyses des chercheurs comme pour les évaluations de politiques publiques. Les questions de stratégies d’évaluation des risques du point de vue combiné des processus organisationnels, de communication des risques et des coûts induits n’ont jamais été posées dans un cadre multidisciplinaire. De surcroît ces trois aspects (Organiser, communiquer et évaluer les coûts) ont fait l’objet tout au long de la crise (ou ont été sujets à des critiques) de critiques fondamentales et de controverses publiques très vivaces pendant et après la pandémie. Ces trois angles constituent l’armature de ce projet.Ce projet, qui analyse les réponses organisationnelles de trois pays en particulier (La Suisse, Les Etats-Unis et le Japon) en relation avec le cadre de références de l’Organisation mondiale de la santé, voudrait/souhaite démontrer que les stratégies organisationnelles de mitigation, de communication des risques et d’analyse coûts-bénéfices sont en fait très étroitement reliées. Planifier et développer des réponses organisationnelles durant des périodes de crise sévère a besoin d’être articulé à une stratégie de communication des risques correspondante, qui elle-même doit non seulement rendre compte des difficultés intrinsèques liées à la planification, à la décision et à l’organisation de ce type d’événements mais également donner à voir l’organisation des activités qui a été choisie. De la même façon, cette stratégie doit tenter de proposer une évaluation économique des coûts induits et doit chercher à convaincre et s’attirer le soutien des communautés affectées par l’allocation de ces coûts. Planifier et organiser, communiquer et payer les factures ne sont pas trois moments séquentiels et indépendants les uns des autres dans le déroulement d’une telle crise.Le fait que ces aspects soient traditionnellement, et aussi dans le cas de cette crise, appréhendés séparément a naturellement nourri de nombreuses controverses sociales, indépendamment des « bonnes » décisions qui ont pu être prises. Nous voudrions dans ce projet tester l’hypothèse suivante : Dans un contexte où les stratégies organisationnelles et communicationnelles ainsi que les évaluations coûts-bénéfices n’ont pas été intégrées dès le début dans une réponse compréhensive et globale, les controverses, inévitables par nature, ont eu le potentiel de se développer et d’endommager tout effort de transparence ou de mobilisation durant toute la durée de la pandémie.Beaucoup de décisions, au niveau local et national pendant la pandémie n’ont pas été comprises. Donner du sens à ce qu’il s’est passé et comprendre jusqu’à quel point les plans pré-déterminés, l’intense préparation, les crises sanitaires antérieures, le développement d’un public hostile, la présence de controverses publiques ont amené les décideurs publics et les acteurs de première ligne à emprunter certains chemins plutôt que d’autres, sont encore à investiguer proprement. C’est dans ce contexte que cette recherche doit être comprise.
-