Project

Back to overview

Le développement de communautés nationales de chimistes en Europe occidentale et en Russie (1700-1870). Une approche socio-historique.

English title The Making of National Communities of Chemists in Western Europe and in Russia (1700-1870). A socio-historical perspective.
Applicant Levrat Nicolas
Number 137579
Funding scheme Project funding
Research institution Institut européen de l'Université de Genève
Institution of higher education University of Geneva - GE
Main discipline General history (without pre-and early history)
Start/End 01.12.2011 - 31.10.2015
Approved amount 280'178.00
Show all

All Disciplines (2)

Discipline
General history (without pre-and early history)
Sociology

Keywords (8)

History of chemistry; 18th and 19th centuries; Scientific institutions; Professionalization; Networks; National communities of scholars; Scientific development; Russia

Lay Summary (French)

Lead
Lay summary
La présente recherche, de nature historique et sociologique, vise à caractériser les principales phases du développement institutionnel et social de la chimie moderne entre 1700 et 1870. Elle s'appuie sur une base de données collectant les caractéristiques socio-professionnelles de 1500 chimistes, ainsi que les liens personnels et intellectuels qu'ils ont entretenus avec quelque 11500 savants, chimistes ou non, identifiables sur la base de critères formels. Ces données permettront de comparer les conditions sociales et les finalités de l'établissement des différentes communautés nationales de chimistes d'Europe occidentale et de Russie. La nature des liens développés entre collègues, ainsi qu'avec des chercheurs d'autres domaines ou d'autres lieux sera également précisée. On sera ainsi en mesure de souligner la variété des contextes scientifiques nationaux et d'étudier les articulations entre investigations localisées et recherche globale. A partir de là, nous espérons établir un modèle interprétatif du développement de la science moderne qui repose sur la caractérisation de forces socio-économiques et culturelles endogènes bien davantage que sur l'idée d'une diffusion d'un modèle universel élaboré dans un petit nombre de pays européens.
Direct link to Lay Summary Last update: 21.02.2013

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Publications

Publication
Les communautés savantes européennes à la fin du XVIIIe siècle: essai de cartographie
Sigrist René (2013), Les communautés savantes européennes à la fin du XVIIIe siècle: essai de cartographie, in M@ppemonde, 110(2), 1.
Les réseaux de savants et leur visualisation, de l’Antiquité à nos jours
Anthony Andurand Laurent Jégou Marion Maisonobe et René Sigrist (2013), Les réseaux de savants et leur visualisation, de l’Antiquité à nos jours, in Histoire et informatique, 21(2013), 41-75.
Aux origines du système scientifique international : le développement de la chimie en Europe, 17e-19e s.
Sigrist René, Aux origines du système scientifique international : le développement de la chimie en Europe, 17e-19e s., in Kleich-Dray Mina (ed.), Institut de recherche pour le développement, Paris, 60.
Dans l’ombre des grands réseaux savants : la correspondance «scientifique» d’Elie Bertrand
Sigrist René, Dans l’ombre des grands réseaux savants : la correspondance «scientifique» d’Elie Bertrand, in Boscani-Leoni Simona (ed.), Slatkine, Genève, n/a.
De la Révolution scientifique à la science-monde : aperçu historiographique
Sigrist René, De la Révolution scientifique à la science-monde : aperçu historiographique, in Kleich-Dray Mina (ed.), Institut de recherche pour le développement, Paris, n/a.
La constitution d’espaces scientifiques nationaux (1650-1830)
Sigrist René, La constitution d’espaces scientifiques nationaux (1650-1830), in Grelon André et Grossetti Michel (ed.), CNRS Editions, Paris, n/a.

Collaboration

Group / person Country
Types of collaboration
Université de Toulouse, laboratoire LISST France (Europe)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results
Research Cluster in History of Science, Medicine and Technology, History Fac., University of Oxford Great Britain and Northern Ireland (Europe)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results

Scientific events

Active participation

Title Type of contribution Title of article or contribution Date Place Persons involved
History of Science Seminar Individual talk Chemistry as a Collective Undertaking (18th-19th centuries) 23.10.2014 History Faculty, University of Oxford, Oxford, Great Britain and Northern Ireland Sigrist René;
4th European Congress on World and Global History Talk given at a conference Les chimistes : anatomie d’une communauté émergente de chercheurs (1680-1890) 05.09.2014 Ecole Normale Supérieure, Paris, France Sigrist René;
De la Révolution scientifique à la science-monde : historiographie de deux modernités Individual talk De la Révolution scientifique à la science-monde : historiographie de deux modernités 14.04.2014 Université de Toulouse, laboratoire LISST , France Sigrist René;


Communication with the public

Communication Title Media Place Year
New media (web, blogs, podcasts, news feeds etc.) page web personnelle Academia.edu International 2011

Associated projects

Number Title Start Funding scheme
107723 Les communautés émergentes de la science des Lumières (1725-1825): perspectives comparées 01.05.2005 Project funding
166345 Promoting Knowledge. The Origins of the Science System and the Making of Professional Structures in European States, 1700-1870 01.06.2016 Project funding

Abstract

La présente recherche, de nature historique et sociologique, vise à caractériser les principales phases du développement institutionnel et social de la chimie moderne entre 1700 et 1870. Elle s'appuie sur une base de données collectant les caractéristiques socio-professionnelles de 1500 chimistes, ainsi que les liens personnels et intellectuels qu'ils ont entretenus avec quelque 11500 savants, chimistes ou non, identifiables sur la base de critères formels. Ces données permettront de comparer les conditions sociales et les finalités de l'établissement des différentes communautés nationales de chimistes d'Europe occidentale et de Russie. La nature des liens développés entre collègues, ainsi qu'avec des chercheurs d'autres domaines ou d'autres lieux sera également précisée. On sera ainsi en mesure de souligner la variété des contextes scientifiques nationaux et d'étudier les articulations entre investigations localisées et recherche globale. A partir de là, nous espérons établir un modèle interprétatif du développement de la science moderne qui repose sur la caractérisation de forces socio-économiques et culturelles endogènes bien davantage que sur l'idée d'une diffusion d'un modèle universel élaboré dans un petit nombre de pays européens.
-