Project

Back to overview

Contraception, maternité, paternité, interruptions de grossesse : les représentations sociales et pratiques sexuelles des jeunes issus de la migration latino-américaine en Suisse

Applicant Carbajal Mendoza Myrian
Number 135117
Funding scheme DORE project funding
Research institution Haute école fribourgeoise de travail social HES-SO
Institution of higher education University of Applied Sciences and Arts Western Switzerland - HES-SO
Main discipline Social work
Start/End 01.02.2012 - 31.05.2014
Approved amount 200'944.00
Show all

Keywords (6)

jeunes; pratiques sexuelles; représentations sociales; interruptions de grossesses, IST; maternité; paternité

Lay Summary (French)

Lead
Lay summary

Cette étude qualitative, de type exploratoire, s’intéressera aux représentations sociales et aux pratiques en matière de sexualité des jeunes (filles et garçons), âgés entre 18 et 22 ans, issus de la migration latino-américaine en Suisse.

A travers la conduite de huit focus groups, elle cherchera, dans une première phase, à décrire les représentations de ces jeunes autrement dit la manière dont ces derniers nomment et définissent l’« (…) ensemble les différents aspects de (…) [leur] réalité de tous les jours, dans la façon de les interpréter, statuer sur eux et, le cas échéant, prendre une position à leur égard et la défendre » (Jodelet, 1989, p. 47). Cela devrait permettre de comprendre, d’une part, la manière dont ces jeunes entrent dans la sexualité et, d’autre part, leur positionnement face à certains aspects de leur santé sexuelle et reproductive. Dans une seconde phase, au travers de la réalisation d’une quarantaine d’entretiens individuels, sous forme de récits de vie, cette recherche se penchera sur les pratiques sexuelles de protection/contraception et de prise de risque de ces jeunes. Nous analyserons ainsi les rapports entre les sexes (autrement dit, la manière dont les partenaires négocient ou non l’utilisation d’un préservatif et/ou d’un moyen de contraception), les circonstances ou facteurs qui font que ces jeunes se retrouvent dans ces situations et le rôle des représentations sociales dans ces pratiques.

). Par ailleurs, ils influencent le sentiment de maîtrise sur la santé (locus of control) qui s’exprime à travers les attitudes et comportements des jeunes (Wallston, Wallston, Kaplan & Maides, 1976). Nous prendrons en compte ces facteurs en tant que contraintes ou ressources par rapport à la capacité d’action de ces individus, à leurs marges de manœuvre, à la manière dont celles-ci peuvent varier en fonction du genre, de l’appartenance géographique, de l’âge, du parcours migratoire, etc.Marmot, 2004Notre recherche s’inscrira dans la ligne de la sociologie de l’action qui postule que malgré les contraintes, les personnes sont des acteurs sociaux qui possèdent des capacités d’agir sur leur propre histoire et sur leur environnement. Le poids des différents déterminants sociaux (couche sociale, niveau de formation, genre, etc.) sur la santé, la sexualité et l’adoption des pratiques de protection/contraception, la prévention ou la prise de risque est bien établi dans la littérature (

génération (alors que les études sur la migration latino-américaine n’ont pas porté sur ces générations), non seulement aux filles mais aussi aux garçons (les recherches dans le ce domaine ont rarement concerné les hommes), à la dimension relationnelle de l’acte de protection/contraception (ce qui a été peu étudié), à la manière dont les représentations sociales et les pratiques sexuelles de ces jeunes se différencient en fonction des facteurs structurels sociaux, économiques, culture d’origine, religieux et statut légal (alors que les études existantes ne sont pas allées au-delà de la mise en évidence de ces facteurs comme étant défavorables pour la santé). En s’inspirant d’un modèle interactionniste, elle considère que les pratiques sexuelles des personnes sont modelées par des aspects sociaux, notamment les interactions avec les partenaires. Dans cette optique, notre recherche au niveau scientifique alimentera ce courant de recherche et celui de la théorie des représentations sociales. ème et 2èmeCette recherche, dont le périmètre est circonscrit aux cantons de Fribourg, Vaud, Genève et Berne, vise sur le plan théorique, l’accroissement des connaissances scientifiques dans le domaine de la migration et de la sexualité (sociologie des grossesses non prévues, sociologie de la sexualité et dans celui de la sociologie des migrations). Plus particulièrement, elle cherchera à combler plusieurs lacunes : elle s’intéresse à la 1.5

Sur le plan « intervention », cette recherche vise l’amélioration de la prise en charge des jeunes dans les hôpitaux et centres de planning familial et grossesse, particulièrement en ce qui concerne les thèmes de la santé sexuelle et reproductive, et l’éducation sexuelle. Elle permettra également aux jeunes qui participeront à cette étude de prendre du recul par rapport à leur propre vécu, d’en débattre et de pouvoir mieux se situer. Les résultats de cette recherche pourront être très utiles aux services de planning familial, aux jeunes et aux associations travaillant avec les migrants dans leurs objectifs de sensibilisation, d’information et de promotion de discussions et d’échanges sur l’interculturalité et sur les relations entre les générations. D’une manière générale, les résultats de cette étude nous permettront de mener une réflexion et de formuler des recommandations sur la manière d’envisager et penser le travail social auprès des populations migrantes.

Direct link to Lay Summary Last update: 21.02.2013

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Project partner

Collaboration

Group / person Country
Types of collaboration
Joseph Lévy, Professeur, Département de sexologie et associé Chaire recherche immigration, ethnicité Canada (North America)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results
Laurence Charton, professeure à l’Institut national de la recherche scientifique à Montréal Canada (North America)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results

Scientific events

Active participation

Title Type of contribution Title of article or contribution Date Place Persons involved
Journée scientifique "Santé sexuelle et migration : représentations et expériences des jeunes face à la protection" Talk given at a conference Atelier Regards croisés chercheur-e-s et professionnel-le-s: Le choix d’un moyen de contraception et rapports avec des professionnel-le-s de la santé 21.05.2014 Haute école pédagogique, Fribourg, Switzerland Efionayi Denise; Carbajal Mendoza Myrian;
Journée scientifique "Santé sexuelle et migration : représentations et expériences des jeunes face à la protection" Individual talk Protection et prise des risques lors des relations occasionnelles des jeunes issu-e-s de la migration latino-américaine en Suisse. Résultats d’un projet financé par le FNS. 21.05.2014 Haute école pédagogique, Fribourg, Switzerland Efionayi Denise; Carbajal Mendoza Myrian;
8e Work in Progress en études genre du LIEGE HES•SO Talk given at a conference Prise des risques lors des relations occasionnelles des jeunes issu-e-s de la migration latino-américaine en Suisse. Négociation, rôles et responsabilités du préservatif. 20.05.2014 Haute école de travail social et de la santé – EESP – Lausanne., Switzerland Carbajal Mendoza Myrian; Efionayi Denise;


Self-organised

Title Date Place

Knowledge transfer events

Active participation

Title Type of contribution Date Place Persons involved
International Course "Migration in Europe - challenges for social work" 28.11.2014 Berner Fachhochschule , Switzerland Carbajal Mendoza Myrian;
Colloque Politiques de lutte contre la pauvreté 02.10.2014 IDHEAP, Lausanne, Switzerland Carbajal Mendoza Myrian;


Communication with the public

Communication Title Media Place Year
Media relations: print media, online media Compte rendu de la Journée scientifique "Santé sexuelle et migration" Revue Reiso Western Switzerland 2014
Media relations: radio, television Santé sexuelle chez les jeunes migrants La Liberté Western Switzerland 2014

Abstract

Cette étude qualitative, de type exploratoire, s’intéressera aux représentations sociales et aux pratiques en matière de sexualité des jeunes (filles et garçons) , âgés entre 18 et 22 ans, issus de la migration latino-américaine en Suisse. A travers la conduite de huit focus groups, elle cherchera, dans une première phase, à décrire les représentations de ces jeunes autrement dit la manière dont ces derniers nomment et définissent l’« (…) ensemble les différents aspects de (…) [leur] réalité de tous les jours, dans la façon de les interpréter, statuer sur eux et, le cas échéant, prendre une position à leur égard et la défendre » (Jodelet, 1989, p. 47) et ce afin de comprendre d’une part, la manière dont ces jeunes entrent dans la sexualité et, d’autre part, leur positionnement face à certains aspects de leur santé sexuelle et reproductive. Dans une seconde phase, au travers la réalisation d’une quarantaine d’entretiens individuels, sous forme de récits de vie, cette recherche tendra vers l’étude des pratiques sexuelles de protection/contraception et de prise des risque de ces jeunes et ce afin d’analyser les rapports entre les sexes (autrement dit, la manière dont les partenaires négocient ou non l’utilisation d’un préservatif et/ou d’un moyen de contraception), les circonstances ou facteurs qui font que ces jeunes se retrouvent dans ces situations et le rôle des représentations sociales dans ces pratiques. Notre recherche s’inscrira dans la ligne de la sociologie de l’action qui postule que malgré les contraintes, les personnes sont des acteurs sociaux qui possèdent des capacités d’agir sur leur propre histoire et sur leur environnement. Le poids des différents déterminants sociaux (couche social, niveau de formation, genre, etc.) sur la santé, la sexualité et l’adoption des pratiques de protection/contraception, la prévention ou la prise de risque est bien établi dans la littérature (Marmot, 2004). Par ailleurs, elle influence le sentiment de maîtrise sur la santé (locus of control) qui s’exprime à travers les attitudes et comportements des jeunes (Wallston, Wallston, Kaplan & Maides, 1976). Nous prendrons en compte ces facteurs en tant que contraintes ou ressources par rapport à la capacité d’action de ces individus, à leurs marges de manœuvre, à la manière dont celles-ci peuvent varier en fonction du genre, de l’appartenance géographique, de l’âge, du parcours migratoire, etc.Cette recherche, dont le périmètre est circonscrit aux cantons de Fribourg, Vaud, Genève et Berne, vise sur le plan théorique, l’accroissement des connaissances scientifiques dans le domaine de la migration et de la sexualité (sociologie des grossesses non prévues, sociologie de la sexualité et dans celui de la sociologie des migrations). Plus particulièrement, elle cherchera à combler plusieurs lacunes : elle s’intéresse à la 1.5ème et 2ème génération (alors que les études sur la migration latino-américaine n’ont pas porté sur cette tranche d’âge), non seulement aux filles mais aussi aux garçons (les recherches dans le ce domaine ont rarement concerné les hommes), à la dimension relationnel de l’acte de protection/contraception (ce qui a été peu étudiée), à la manière dont les représentations sociales et les pratiques sexuelles de ces jeunes se différencient en fonction des facteurs structurels sociaux, économiques, culture d’origine, religieux et statut légal (alors que les études existantes ne sont pas allées au delà de la mise en évidence de ces facteurs comme étant défavorables pour la santé). En s’inspirant d’un modèle interactionniste, elle considère que les pratiques sexuelles des personnes sont modelées par des aspects sociaux, notamment les interactions avec les partenaires. Dans cette optique, notre recherche au niveau scientifique alimentera ce courant de recherche interactionniste et celui de la théorie des représentations sociales. Sur le plan « intervention », cette recherche vise l’amélioration de la prise en charge des jeunes dans les hôpitaux et centres de planning familial et grossesse, particulièrement en ce qui concerne les thèmes de la santé sexuelle et reproductive, l’éducation sexuelle. Elle permettra également aux jeunes qui participeront à cette étude de prendre du recul par rapport à leur propre vécu, d’en débattre et de pouvoir mieux se situer. Les résultats de cette recherche pourront être très utiles aux services de planning familial, aux jeunes et aux associations travaillant avec les migrants dans leurs objectifs de sensibilisation, d’information et de promotion de discussions et d’échanges sur l’interculturalité et sur les relations entre les générations. D’une manière générale, les résultats de cette étude nous permettront de mener une réflexion et de formuler des recommandations sur la manière d’envisager et penser le travail social auprès des populations migrantes.
-