Project

Back to overview

Douleur, genre, techniques du corps et travail médical : Evolution et enjeux de la psychoprophylaxie obstétricale dans la deuxième moitié du XXe siècle

English title Pain, gender, body techniques and medical work : Evolution and issues of obstetrical psychoprophylaxis during the second half of the XXth century
Applicant Barras Vincent
Number 126479
Funding scheme Project funding
Research institution Institut des humanités en médecine (IHM) CHUV
Institution of higher education University of Lausanne - LA
Main discipline Sociology
Start/End 01.10.2009 - 30.09.2012
Approved amount 261'416.00
Show all

All Disciplines (2)

Discipline
Sociology
General history (without pre-and early history)

Keywords (11)

obstetrical psychoprophylaxis; body techniques; childbirth; gender; medical work; medical sociology and history; symbolic interactionism; pain; analgesia and anesthesia; pain & analgesia

Lay Summary (French)

Lead
Lay summary
La psychoprophylaxie obstétricale est réputée avoir «révolutionné» la pratique de l'obstétrique en Europe d'après-guerre. Avec l'avènement de la méthode d'Accouchement sans douleur par la psychoprophylaxie obstétricale, une manière particulière de comprendre la douleur dans l'accouchement et de la «traiter» s'est imposée durablement. Cette inflexion de l'obstétrique vers la prise en compte des aspects psychologiques de la naissance a précédé, puis accompagné diverses évolutions technologiques (diagnostiques, opératoires, analgésiques).

Cette recherche a pour objectif de retracer et d'éclairer le parcours de ce courant obstétrical (des années 1950 aux années 1990) et ses diverses significations, en privilégiant deux axes d'analyse. 1) Les effets reconfigurateurs de la psychoprophylaxie sur le champ de l'obstétrique : Il s'agira de comprendre l'impact du courant psychoprophylactique sur la manière conçue par les spécialistes de l'obstétrique comme adéquate pour réaliser leur travail, sur l'organisation de ce travail obstétrical et sur sa division entre corps professionnels (obstétriciens et sages-femmes), ainsi que sur la distribution du pouvoir d'action et de décision entre professionnel•le•s et profanes (femmes enceintes et en couches). 2) Les effets performatifs des méthodes psychoprophylactiques sur l'expérience des femmes : Nous souhaitons mettre en évidence l'impact des modes de prise en charge préconisés par la psychoprophylaxie sur l'expérience des parturientes et sur l'incorporation du genre par celles-ci. Nous analyserons ici à la fois les composantes pratiques de ces méthodes, que nous étudierons comme des techniques du corps, et leurs composantes théoriques, qui incluent des présupposés idéologiques relatifs au statut social des femmes, à leur «naturalité» et à la signification morale de la maternité.
Les deux axes ne sont pas maintenus strictement séparés. A travers l'examen d'un vaste corpus documentaire, la recherche vise à établir les liens entre des idées scientifiques, des techniques corporelles, des pratiques médicales, une organisation du travail médical, des relations interprofessionnelles, des modèles de comportement féminins et maternels et des formes d'expérience de l'accouchement au cours de la deuxième moitié du XXe siècle afin d'appréhender la psychoprophylaxie obstétricale dans sa complexité.

Pour contact à propos de cette recherche : Marilène Vuille, marilene.vuille@chuv.ch
Direct link to Lay Summary Last update: 21.02.2013

Responsible applicant and co-applicants

Publications

Publication
Manaï, D., Burton-Jeangros Cl., Elger, B.: Risques et informations dans le suivi de la grossess
Vuille Marilène (2013), Manaï, D., Burton-Jeangros Cl., Elger, B.: Risques et informations dans le suivi de la grossess, in Swiss Journal of Sociology, 39(1), 149-151.
Demedicalizzare la nascita? Considerazioni storico-sociali su un'espressione polisemica
Vuille Marilène (2010), Demedicalizzare la nascita? Considerazioni storico-sociali su un'espressione polisemica, in Antropologia, 11(12), 61-82.

Scientific events

Active participation

Title Type of contribution Title of article or contribution Date Place Persons involved
Health Professions in Transition: Activities, cooperation and self-images amidst organisational and societal change 01.06.2012 Zurich


Self-organised

Title Date Place
Les lieux de naissance : passé, présent, avenir 25.09.2012 Lausanne
Les temps de la naissance. Entre cadences institutionnelles, médicalisation et résistance 11.10.2011 Lausanne
Naissance et risque. Gestion et production de risques, de la conception à la période néonatale» 07.06.2010 Lausanne

Associated projects

Number Title Start Funding scheme
144508 Homosexualités en Suisse de la fin de la Seconde Guerre mondiale aux années sida 01.08.2013 Project funding

Abstract

La psychoprophylaxie obstétricale est réputée avoir «révolutionné» la pratique de l'obstétrique en Europe d'après-guerre. Avec l'avènement de la méthode d'Accouchement sans douleur par la psychoprophylaxie obstétricale (ASD par la PPO), une manière particulière de comprendre la douleur dans l'accouchement et de la «traiter» s'est imposée durablement. Plus globalement la naissance est devenue un événement auquel les futures mères d'abord, puis les futurs parents, sont tenus de se préparer. Cette «révolution psychologique» de l'obstétrique a précédé et accompagné diverses évolutions technologiques (diagnostiques, opératoires, analgésiques), dans une relation tantôt de collaboration et de complémentarité, tantôt de tension sinon d'opposition frontale.Notre recherche a pour objectif de retracer et d'éclairer le parcours de ce courant obstétrical (des années 1950 aux années 1990) et ses diverses significations, en privilégiant les deux axes d'analyse suivants :-D'une part celui des effets reconfigurateurs de la psychoprophylaxie sur le champ de l'obstétrique (enjeux organisationnels, professionnels et de genre) : Il s'agira de comprendre l'impact du courant psychoprophylactique sur la manière conçue par les spécialistes de l'obstétrique comme adéquate pour réaliser leur travail, sur l'organisation de ce travail obstétrical et sur sa division entre corps professionnels (obstétriciens et sages-femmes), ainsi que sur la distribution du pouvoir d'action et de décision entre professionnel·le·s et profanes (femmes enceintes et en couches). A cette fin, nous examinerons les théories explicatives de la douleur et de son rôle dans l'accouchement qui ont été élaborées au sein du courant psychoprophylactique, les idéologies sous-jacentes à ces théories, les nouvelles pratiques préconisées en matière prise en charge des patientes (notamment les techniques de gestion de la douleur) et leur évolution au fil du temps, ainsi que la redistribution des rôles que ces théories et pratiques impliquent pour les acteurs et les actrices concerné·e·s dans les services de maternité. -D'autre part celui des effets performatifs des méthodes psychoprophylactiques sur l'expérience des femmes (enjeux de genre) : Nous chercherons à mettre en évidence l'impact des modes de prise en charge préconisés par la psychoprophylaxie sur l'expérience des parturientes et sur l'incorporation du genre par celles-ci. Nous analyserons ici à la fois les composantes pratiques de ces méthodes, que nous étudierons comme des techniques du corps, et leurs composantes théoriques, qui incluent des présupposés idéologiques relatifs au statut social des femmes, à leur «naturalité» et à la signification morale de la maternité.Ces deux axes ne seront toutefois pas maintenus strictement séparés. Par l'examen d'un vaste corpus documentaire, nous viserons à établir les liens entre des idées scientifiques, des techniques corporelles, des pratiques médicales, une organisation du travail médical, des relations interprofessionnelles, des modèles de comportement féminins et maternels et des formes d'expérience de l'accouchement au cours de la deuxième moitié du XXe siècle afin d'appréhender la psychoprophylaxie obstétricale dans sa complexité.Pour mener à bien nos objectifs, nous recourrons à la perspective des mondes sociaux développée par l'interactionnisme symbolique en sociologie, en raison de sa capacité à tenir compte du caractère dynamique, évolutif des phénomènes étudiés et de rendre compte aussi bien des actions et des rôles des actrices et acteurs sociaux impliqué·e·s qu'aux cadres organisationnels et idéologiques dans lesquels leur action se déroule.Du point de vue géographique, notre projet comporte trois terrains sur lesquels le matériel sera récolté : Paris et Londres, où furent formulées les premières propositions théoriques et pratiques de la psychoprophylaxie obstétricale (respectivement par le Dr Fernand Lamaze et par le Dr Grantly Dick-Read); la Suisse romande, qui représente l'un des lieux où la psychoprophylaxie s'est implantée rapidement et durablement. Les données récoltées seront constituées d'archives, de documents publiés et d'entretiens qualitatifs.
-