Project

Back to overview

L'évolution de la cognition sociale et des fonctions exécutives chez des enfants atteints d'autisme : étude longitudinale et comparative.

English title The evolution of social cognition and executive function in children with autism: a longitudinal and comparative study
Applicant Thommen Evelyne
Number 122410
Funding scheme DORE project funding
Research institution Haute école de travail social et de la santé HES-SO
Institution of higher education University of Applied Sciences and Arts Western Switzerland - HES-SO
Main discipline Social work
Start/End 01.11.2008 - 31.01.2011
Approved amount 144'833.00
Show all

Keywords (4)

social cognition; autism; educational program; executive function

Lay Summary (French)

Lead
Lay summary
1. Résumé succinct :Les difficultés des enfants atteints d'autisme à comprendre les interactions sociales est au centre de cette recherche. Nous évaluons le développement des connaissances sur autrui d'enfants atteints d'autisme et qui suivent par un enseignement spécialisé. Nous analysons leur évolution et nous la comparons à celle d'enfants qui ne sont pas atteints d'autisme.2. ContexteL'autisme se caractérise par une altération de l'acquisition du langage, des difficultés dans les interactions sociales réciproques et par la présence de rigidités comportementales et de stéréotypies. Les recherches sur le développement cognitif des enfants atteints d'autisme révèlent des difficultés sur les cognitions sociales, vues comme l'ensemble des savoirs sur autrui et sur les fonctions exécutives. Il existe peu de données sur la trajectoire développementale des enfants atteints d'autisme. Les enquêtes, comme les recherches longitudinales, présentent leurs résultats en comparant des groupes sans examiner le profil de l'évolution des enfants. Elles portent d'avantage sur l'évolution des signes de l'autisme que sur la manière dont évoluent les cognitions sociales et les fonctions exécutives. De nombreux travaux argumentent en faveur des interventions éducatives et pédagogiques pour les enfants atteints d'autisme. Celles-ci augmentent les chances d'intégration et d'autonomie des futurs adultes. Depuis les années 2000, les programmes éducatifs mis en place en Suisse romande à destination de ces enfants comportent des interventions sur les cognitions sociales. 3. But et apportNotre recherche a pour objectif d'étudier comment les compétences liées à la cognition sociale évoluent dans le cadre des interventions éducatives mises en place par les éducateurs et les enseignants spécialisés. Elles apportera des données utiles à l'évaluation de ces interventions.4. MéthodeNous évaluons l'évolution des enfants sur une année et demie à propos de leurs compétences en cognition sociale et de leurs fonctions exécutives. L'originalité de notre approche réside dans l'analyse de l'évolution de la cognition sociale dans le contexte des interventions conçues par les éducateurs et les enseignants. Les enfants de la recherche participent à une intervention éducative spécialisée qui comprend une part d'enseignement sur les cognitions sociales : reconnaissance d'émotion, interprétation d'histoires avec un contenu social. Par contre, les difficultés rencontrées par ces enfants à propos des fonctions exécutives ne donnent pas lieu à une intervention particulière. Nous souhaitons analyser l'évolution d'une trentaine d'enfants atteints d'autisme dans les trois domaines: la théorie de l'esprit, la compréhension des émotions et les fonctions exécutives. Nous constituerons deux groupes contrôles avec lesquels nous passerons une fois l'ensemble des épreuves : un groupe d'une trentaine d'enfants atteints de déficience intellectuelle appariée sur l'âge chronologique et sur le QI et 48 enfants "tout-venant" de cinq à onze ans.
Direct link to Lay Summary Last update: 21.02.2013

Responsible applicant and co-applicants

Name Institute

Project partner

Publications

Publication
From social interaction to theory of mind: Typical and atypical developmental aspects | De l'interaction sociale à la théorie de l'esprit: Aspects du développement typique et atypique
Thommen E., Guidoux A. (2011), From social interaction to theory of mind: Typical and atypical developmental aspects | De l'interaction sociale à la théorie de l'esprit: Aspects du développement typique et atypique, in Enfance, 2011(1), 49-68.
Typical and atypical developmental characteristics of theory of mind | Aspects typiques et atypiques du développement de la théorie de l'esprit
Thommen E., Cartier-Nelles B., Guidoux A., Wiesendanger S. (2011), Typical and atypical developmental characteristics of theory of mind | Aspects typiques et atypiques du développement de la théorie de l'esprit, in ANAE - Approche Neuropsychologique des Apprentissages chez l'Enfant, 23(112-113), 145-151.
Emotion understanding in children with autism: An investigation from different tasks | Comprendre les émotions chez les enfants atteints d'autisme: Regards croisés selon les tâches
Thommen É., Suárez M., Guidetti M., Guidoux A., Rogé B., Reilly J.S. (2010), Emotion understanding in children with autism: An investigation from different tasks | Comprendre les émotions chez les enfants atteints d'autisme: Regards croisés selon les tâches, in Enfance, 2010(3), 319-337.

Associated projects

Number Title Start Funding scheme
112239 Les trajectoires développementales des personnes atteintes de troubles envahissants du développement: analyse rétrospective. 01.04.2006 DORE project funding
143386 L'évaluation d'une intervention ciblée sur les habiletés sociales auprès de très jeunes enfants atteints de troubles du spectre de l'autisme 01.10.2012 Project funding
132427 Peut-on apprendre la cognition sociale? Une étude sur une intervention ergothérapeutique auprès de jeunes enfants atteints de troubles du spectre de l'autisme 01.11.2010 DORE project funding
112239 Les trajectoires développementales des personnes atteintes de troubles envahissants du développement: analyse rétrospective. 01.04.2006 DORE project funding

Abstract

L'autisme se caractérise par une altération de l'acquisition du langage, des difficultés dans les interactions sociales réciproques et par la présence de rigidités comportementales et de stéréotypies. Les recherches sur le développement cognitif des enfants atteints d'autisme révèlent des difficultés sur les cognitions sociales, vues comme l'ensemble des savoirs sur autrui (théorie de l'esprit, compréhension des émotions) (Baron-Cohen, 1995) et sur les fonctions exécutives (Hill, 2004a). Il existe peu de données sur la trajectoire développementale des enfants atteints d'autisme. Les enquêtes, comme les recherches longitudinales, présentent leurs résultats en comparant des groupes sans examiner le profil de l'évolution des enfants. Elles portent d'avantage sur l'évolution des signes de l'autisme que sur la manière dont évoluent les cognitions sociales et les fonctions exécutives. De nombreux travaux argumentent en faveur des interventions éducatives et pédagogiques pour les enfants atteints d'autisme (Bodfish, 2004 ; Howlin, 1998 ; Peeters, 1996). Celles-ci augmentent les chances d'intégration et d'autonomie des futurs adultes. Depuis les années 2000, les programmes éducatifs mis en place en Suisse romande à destination de ces enfants comportent des interventions sur les cognitions sociales. Notre recherche a pour objectif d'étudier comment les compétences liées à la cognition sociale évoluent dans le cadre des interventions éducatives mises en place par les éducateurs et les enseignants spécialisés. Les recherches classiques sur l'effet des prises en charge concernant les symptômes de l'autisme portent généralement sur des interventions ciblées, mises au point pour la recherche, dont on mesure l'efficacité. Nous nous proposons de suivre l'évolution des enfants sur une année et demie à propos de leurs compétences en cognition sociale et de leurs fonctions exécutives. Il s'agit d'une recherche appliquée qui se développe en interaction avec les pratiques des professionnels de l'intervention éducative. L'originalité de notre approche réside dans l'analyse de l'évolution de la cognition sociale dans le contexte des interventions conçues par les éducateurs et les enseignants. Elle permet d'améliorer la validité écologique relative aux données recueillies. Les enfants de la recherche participent à une intervention éducative spécialisée qui comprend une part d'enseignement sur les cognitions sociales : reconnaissance d'émotion, interprétation d'histoires avec un contenu social. Par contre, les difficultés rencontrées par ces enfants à propos des fonctions exécutives ne donnent pas lieu à une intervention particulière. Nous souhaitons analyser l'évolution d'une trentaine d'enfants atteints d'autisme dans les trois domaines: la théorie de l'esprit, la compréhension des émotions et les fonctions exécutives. Nous constituerons deux groupes contrôles avec lesquels nous passerons une fois l'ensemble des épreuves : un groupe d'une trentaine d'enfants atteints de déficience intellectuelle appariée sur l'âge chronologique et sur le QI et 48 enfants "tout-venant" de cinq à onze ans.
-