Project

Back to overview

Dissecting the decisional process in patients with multiple sclerosis: Congitive, emotional and anatomical aspects

English title Dissecting the decisional process in patients with multiple sclerosis: Congitive, emotional and anatomical aspects
Applicant Schluep Myriam
Number 118206
Funding scheme Project funding
Research institution Service de Neurologie Département des Neurosciences Cliniques CHUV
Institution of higher education University of Lausanne - LA
Main discipline Neurology, Psychiatry
Start/End 01.12.2007 - 30.11.2010
Approved amount 296'000.00
Show all

Keywords (7)

Multiple sclerosis; decision making; behaviour; diffusion tensor imaging; tractography; white matter; handicap

Lay Summary (French)

Lead
Lay summary
La capacité de prise de décision représente une fonction fondamentale pour l’adaptation de l’individu à son environnement, tant social que professionnel. L’atteinte de cette capacité est suspectée dans la sclérose en plaques (SEP) en raison de la localisation et de l’étendue des lésions au niveau de la substance blanche cérébrale, mais aussi en raison d’observations cliniques précédentes. En utilisant un paradigme expérimental (Iowa Gambling Task), nous avons en effet déjà démontré que les difficultés de prise de décision pouvaient apparaître de façon précoce dans la SEP et que ces difficultés étaient liées à une diminution de l’activité électrodermale, corrélat physiologique de la prise de décision. Notre objectif actuel est d’étudier, parallèlement aux facteurs émotionnels, le rôle des fonctions cognitives et les mécanismes anatomo-physiologiques cérébraux impliqués dans les difficultés de prise de décision. Nous proposons pour ce faire l’utilisation de nouvelles épreuves de prise de décision qui permettront d’évaluer en parallèle les aspects émotionnels et cognitifs, ainsi que l’investigation en particulier de l’atteinte des lobes frontaux par imagerie par résonance magnétique (IRM morphologique et fonctionnelle). Nos hypothèses sont que : 1) la prise de décision repose à la fois sur des processus cognitifs et émotionnels et que l’atteinte de l’un ou l’autre de ces processus peut conduire à des difficultés décisionnelles ; 2) les difficultés de prise de décision sont associées à une atteinte des aires préfrontales ventromédiales (associées aux processus émotionnels) et dorsolatérales (associées aux processus cognitifs), ainsi qu’à une atteinte du corps calleux. Des patients SEP ambulatoires, ayant seulement des troubles neurologiques mineurs ou modérés, seront testés comparativement à un groupe de contrôles sains. L’ensemble des sujets sera soumis à un examen neurocomportemental au cours duquel la prise de décision, les capacités cognitives, l’humeur, la fatigue et le handicap seront évalués. Nous pensons que cette étude permettra une meilleure compréhension des mécanismes de prise de décision qui peuvent être altérés dans la SEP, ainsi que l’impact de tels déficits sur le handicap ressenti par les patients. De plus, l’évaluation des données IRM nous permettra de mieux comprendre les facteurs conduisant à des modifications comportementales et émotionnelles dans la SEP.
Direct link to Lay Summary Last update: 21.02.2013

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Associated projects

Number Title Start Funding scheme
121334 Establishing a pluridisciplinary brain and behavior laboratory at the University of Geneva 01.10.2008 R'EQUIP
104051 Burden of disease in early MS: role of emotional impairment and contribution of biological parameters 01.04.2004 Project funding

-