Project

Back to overview

L'enfant dans la Cité: enjeux de reconnaissance, enjeux de citoyenneté, enjeux de travail social. Les "Tweens" (9-12 ans) à Lausanne et Bussigny

English title The Child in the City: Issues of recognition, issues of citizenship, issues of social work. The Tweens (9-12 years) in Lausanne and Bussigny
Applicant Malatesta Dominique
Number 113764
Funding scheme DORE project funding
Research institution Haute école de travail social et de la santé HES-SO
Institution of higher education University of Applied Sciences and Arts Western Switzerland - HES-SO
Main discipline Social work
Start/End 01.11.2006 - 31.07.2009
Approved amount 141'666.00
Show all

Keywords (11)

childhood; tweens; citizenship; urban policies; neighbourhood; socialization; participation; sociabilities; social work; gender; children

Lay Summary (French)

Lead
Lay summary
1. Résumé
Cette recherche a pour objectif principal de traiter de la citoyenneté des enfants en la situant par rapport aux notions de reconnaissance et de participation. Nous prenons en considération en particulier une classe d’
âge, les 9-12 ans, appelés « tweens » par les anglosaxons. Ce sont des assemblées d’enfants qui sont ici analysées. Plus précisément quatre objectifs sont au départ de cette recherche :
1. Comprendre comment les enfants peuvent être valorisés et reconnus en
dehors de la famille et de l’école (le quartier et la ville).
2. Analyser comment les enfants peuvent agir et participer au-delà des
faiblesses et des inégalités individuelles et sociales.
3. Comprendre comment les enfants peuvent être pris en considération à
partir de l’interprétation qu’ils font de leur vie et analyser comment répondre à leurs attentes, notamment dans le domaine de la représentation qu’ils ont des inégalités et des injus-tices.
4. Analyser comment les conseils d’enfants peuvent être reconnus à l’
échelle du quartier et des administrations concernées par la politique de la jeunesse..
Une hypothèse générale est au cœur de la problématique : les conseils d’
enfants peuvent ac-quérir une légitimité à la condition qu’ils offrent une ouverture aux sociabilités enfantines (les enfants en tant qu’acteurs) et qu’ils puissent résonner dans l’espace public, et ceci à l’échelle du quartier et à l’échelle de la ville. Le problème réside dans l’
articulation entre les sociabili-tés enfantines et les appartenances (familles, communautés, amitiés) des enfants avec l’idée de la participation constituée par l’engagement, la prise de parole et le débat, au cœur de la-quelle se trouvent les professionnels responsables de l’
encadrement et de la reproduction de tels lieux.
L’utilité de cette recherche réside dans deux points : (1)les études sur la classe d’âge des 9-12 ans ne sont pas nombreuses. Les résultats de cette recherche permettront d’accroître les connaissances sur les enfants (les tweens) de cet âge dans l’action et sur la durée. D’un point de vue sociologique et d’un point de vue psychologique, les résultats doivent permettre de mieux identifier et qualifier l’enfant comme acteur et sujet et pas seulement comme personne en devenir. (2) Cette recherche permettra d’identifier et d’analyser les facteurs permettant la mise en œuvre de la participation des enfants à leur environnement social et culturel, d’un point de vue de prévention et d’intégration. A cela s’ajoute les données attendues concernant les qualifications professionnelles mobilisées pour ce type d’intervention professionnelle (les enfants et la participation).
1.RésuméCette recherche a pour objectif principal de traiter de la citoyenneté des enfants en la si-tuant par rapport aux notions de reconnaissance et de participation. Nous prenons en considération en particulier une classe d'âge, les 9-12 ans, appelés " tweens " par les anglosaxons. Ce sont des assemblées d'enfants qui sont ici analysées. L'évaluation de la mise en œuvre d'assemblées d'enfants consacrés aux tweens (9-12 ans) dans cinq lieux relevant du travail social à Lausanne et Bussigny et concernant une cinquantaine d'enfants (Malatesta, Golay, Thommen, 2006), a permis de questionner la valeur des conseils d'enfants pour les filles et les garçons et ceci en termes d'accès à la parole publique et de réduction des inégalités, tout particulièrement dans les quartiers populaires.Au terme de l'investigation (carnets de bord, observation participante, entretiens collectifs avec les enfants, entretiens individuels avec les professionnel.e.s) , un constat central peut être mentionné : les professionnel·le·s ne prennent pas en considération les effets des rap-ports sociaux sur la constitution et la régulation du collectif d'enfants au nom de la liberté d'expression et du respect de l'individu. Plus précisément, l'articulation de deux registres théoriques, celui des rapports sociaux de sexe (Kergoat) et celui de la justice (Fraser), met en évidence la difficulté, en termes d'intervention professionnelle, de prendre conscience des inégalités et des rapports de force dans le cadre d'un espace collectif qu'il soit mixte ou non, mais aussi de réduire les inégalités en travaillant sur le double niveau d'injustices (économiques et culturelles) subies par les filles. Or, c'est justement la prise en considération de ce double niveau d'injustices qui per-met de prendre en compte l'androcentrisme du cadre éducatif (socialisation), la distribution des ressources (régulation) et la reconnaissance des filles (valorisation).En suivant Fraser, nous proposons que soient articulées au mieux une logique de redistribution et une logique de reconnaissance. Dans le cadre des conseils d'enfants, nous avons liés la redistribution au principe de régulation favorisant un accès à la parole publique de celles qui, en raison des inégalités entre les sexes, peinent à se faire entendre. La régulation renvoie, plus particulièrement, à la constitution et à la gestion pédagogique du collectif et vise à gommer les différences constatées dans l'accès à la parole ainsi que le dépassement des clivages entre filles et garçons. Elle est, dans ce sens-là, tributaire du cadre éducatif proposé par les professionnel.le.s qui, lui, touche aux normes et valeurs.
Direct link to Lay Summary Last update: 21.02.2013

Responsible applicant and co-applicants

Project partner

Natural persons


Name Institute

-