Project

Back to overview

L'Art social en France entre 1889 et 1914

English title Social Art in France between 1889 and 1914
Applicant Pallini Strohm Stéphanie
Number 108955
Funding scheme Fellowships for advanced researchers
Research institution Institut national d'histoire de l'art
Institution of higher education Institution abroad - IACH
Main discipline Visual arts and Art history
Start/End 01.02.2006 - 31.01.2009
Show all

All Disciplines (2)

Discipline
Visual arts and Art history
General history (without pre-and early history)

Keywords (3)

Social Art; France; 1889-1914

Lay Summary (French)

Lead
Lay summary
Parmi les idées qui ont agité les milieux artistiques et intellectuels de la fin du dix-neuvième et du début vingtième siècles, il en est une qui a sans conteste occupé une place privilégiée dans les débats: c’est celle d’art social. Un peu partout en Europe des voix s’élevèrent en effet à cette époque pour discuter du rôle de l’art dans la société et encourager les tentatives qui visaient à favoriser sa diffusion auprès du peuple.
La France ne resta pas étrangère à ces débats: à partir de 1889 en effet, des personnalités de différents horizons furent amenées à se regrouper dans le but explicite de mettre la culture à la portée des masses et de créer un art social, qui serait accessible à tous et présent dans tous les domaines de la vie. Beaucoup d’entre elles se sont en particulier intéressées au mouvement de renouveau des industries d’art qui battait alors son plein en Europe, car plus qu’aucun autre, celui-ci leur semblait offrir la possibilité de faire pénétrer la beauté au sein du foyer et dans les différentes sphères de l’existence.
Malgré ces déclarations d’intention, et en dépit de quelques essais menés pour la plupart entre 1898 et 1905, ces personnalités allaient très vite renoncer à créer cet «art pour tous» tant revendiqué quelques années auparavant. Après 1905 et au plus tard 1908, le thème de l’art social perdit en effet de son actualité dans les milieux artistiques et ceux qui continuèrent à le défendre tendirent à transformer sa définition pour la rapprocher toujours davantage de la notion d’art populaire avec laquelle elle allait finir par se confondre.
Direct link to Lay Summary Last update: 21.02.2013

Responsible applicant and co-applicants

-