Publikation

Zurück zur Übersicht

« La force d’âme des jeunes filles »

Publikationsart Peer-reviewed
Publikationsform Buchbeitrag (peer-reviewed)
Autor/in Ruimi Jennifer,
Projekt Théâtres de société. Entre Lumières et Second Empire
Alle Daten anzeigen

Buchbeitrag (peer-reviewed)

Buch Travaux de littérature
Herausgeber/in , Lefay Sophie Roudaut François
Verlag Librairie Droz, Genève
Volume (Issue) 29
Seite(n) 155 - 163
ISBN 979-1-090-45504-7
Titel der Proceedings Travaux de littérature

Abstract

On exige beaucoup des femmes au XVIIIe siècle : qu’elles obéissent à leur père, qu’elles se conforment à la règle sociale, qu’elles résistent à toutes les tentations qui pourraient mettre en danger leur vertu. Pour répondre à ces attentes, les femmes, et en particulier les jeunes filles, doivent ainsi faire preuve d’une grande fermeté, d’une grande force d’âme. Mais c’est aussi pour échapper aux lois inflexibles de cette société patriarcale que les jeunes filles doivent faire preuve de force. Qu’il faille agir en vertu des règles sociales et morales ou contre elles, savoir être forte est capitale. Les textes littéraires du XVIIIe siècle rendent compte de ce double aspect de la force des jeunes filles : fortes par devoir, mais aussi fortes par esprit de révolte. Comment la littérature met-elle en scène la force du sexe dit faible ? Cette force est-elle véritablement définie comme une vertu ? Les jeunes filles trop fortes ne sont-elles pas assimilées à des créatures viriles, hybrides, voire monstrueuses ? Autant de questions que cet article entend explorer.
-