Publikation

Zurück zur Übersicht Alle Daten anzeigen

Originalbeitrag (peer-reviewed)

Zeitschrift Genre, sexualité & société
Volume (Issue) n(13)
Seite(n) n - n
Titel der Proceedings Genre, sexualité & société

Open Access

URL http://gss.revues.org/3371
OA-Form Verlag (Gold Open Access)

Abstract

Scène de phénoménalisation de Chelsea Manning, l’espace public est aussi son lieu de naissance. En effet, le 22 août 2013, Bradley Manning, ex-analyste du renseignement en Irak alors incarcéré dans une prison militaire américaine pour avoir délivré des documents confidentiels à WikiLeaks, fait savoir dans un communiqué de presse remis à la NBC qu’il se sent avoir toujours été une femme. Il demande également à être désigné désormais sous le prénom de « Chelsea ». Cette auto-déclaration identitaire de genre est en réalité proférée par la journaliste du Today Show, lors de l’entretien qu’elle mène avec l’avocat de Manning. Une fois la demande transmise, la journaliste et l’avocat se réfèrent à Manning au féminin. C’est ainsi qu’un plateau de télévision s’est transformé en la scène d’une transition de genre. Mais l’annonce de Manning a eu des effets, durables, bien au-delà de cette scène locale. Ainsi, au sein de la scène globale qu’est l’encyclopédie en ligne Wikipédia, les contributeurs ont débattu, parfois avec acharnement, de l’opportunité de renommer la page de l’article intitulé « Bradley Manning » pour consacrer sa féminité nouvellement acquise. Sur la base d’une analyse énonciative, notre article montre comment le Today Show du 22 août 2013 a transformé la déclaration de Manning en un performatif. Restituant la trajectoire d’(in)félicité de ce performatif, il s’attache également à ethnographier les pages « discussion » de la Wikpédia anglophone et francophone
-