Publication

Back to overview

Le rôle de l'art dans les processus de paix et de réconciliation

Type of publication Not peer-reviewed
Publikationsform Review article (non peer-reviewed)
Publication date 2014
Author Pierre Hazan,
Project Politiques et initiatives mémorielles et pratiques artistiques dans les processus de paix et de reconstruction [PIMPA/PPR]
Show all

Review article (non peer-reviewed)

Journal CCC Newsletter
Page(s) 91 - 92
Title of proceedings CCC Newsletter

Open Access

Abstract

Le projet « Politiques et initiatives mémorielles et pratiques artistiques dans les processus de paix et de reconstruction », initié au Programme Master de recherche Critical Cura- torial Cybermedia Studies (CCC) et soutenu par le Fonds national pour la recherche scientifique (FNS), est depuis ses débuts sous-tendu par une série de rencontres. Rencontre décisive entre art et politique, tout d’abord, rencontre de disciplines, ensuite: des sciences politiques aux pratiques artistiques, en passant par le droit international, l’histoire, la philosophie et l’histoire de l’art, les perspectives s’entrecroisent. Mais c’est bien sûr grâce à une équipe de chercheuses et chercheurs, issus d’horizons variés, au bénéfice d’un riche éventail d’approches méthodo- logiques et d’expériences, que se déploie la recherche et que les savoirs entrent en dialogue. élaboré dans le contexte des ensei- gnements de Pierre Hazan — porteur d’une double expérience de reporter de guerre et de politologue spé- cialisé sur les questions de justice transitionnelle — et ancré dans un Programme d’étude où la pratique artistique est considérée comme située et où l’histoire/théorie de l’art est une discipline forte, le projet se concentre sur le rôle et les formes des pratiques artistiques pour témoigner des violences de guerre et génocidaires et faire mémoire. D’emblée, il s’est avéré pertinent d’interroger la légitimité du discours normatif véhiculé par les développe- ments récents de la justice transition- nelle : la mémoire peut-elle être un devoir, voire une obligation juridi- que ? La temporalité des processus Le rôle de l'art dans les processus de paix et de réconciliation mémoriels peut-elle être imposée par des acteurs extérieurs aux conflits en question ? Comment les artistes peuvent-ils se positionner et trouver leur place au sein de tels processus ? à la croisée entre l’individuel et le collectif, les pratiques artistiques mettent bien souvent en évidence les tensions suscitées par les poli- tiques mémorielles, tant du point de vue des enjeux politiques que des aspects sociaux, économiques, cultu- rels, et identitaires.
-