Publikation

Zurück zur Übersicht

Dépendance et visibilité. Quand les religieuses sortent de l'ombre

Publikationsart Nicht peer-reviewed
Publikationsform Buchbeitrag (nicht peer-reviewed)
Autor/in Anchisi Annick, Amiotte-Suchet Laurent, von Baalmoos Claudia,
Projekt Le prix de la coutume. Communautés religieuses, vieillesse et évolution de la prise en charge de soins.
Alle Daten anzeigen

Buchbeitrag (nicht peer-reviewed)

Buch L'impensé des classes sociales dans le processus de vieillissement
Herausgeber/in , Sylvie Carbonnel et Cornelia Hummel
Verlag Editions Peter Lang, Berne
Seite(n) 99 - 113
ISBN ---
Titel der Proceedings L'impensé des classes sociales dans le processus de vieillissement

Abstract

Cet article est issu des résultats d’une recherche sur le vieillissement des communautés religieuses catholiques. L’étude s’attache à analyser la transformation de parties de couvents en établissement médico-social (EMS) en Suisse et en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) en France. Ces transformations vont d’une part, remettre sur le devant de la scène un mode de vie collective oublié et d’autre part, redéfinir les rapports des congrégations avec les États, suisse ou français. Pour être admis comme établissements de soins pour personnes âgées, les lieux seront transformés aux normes gérontologiques actuelles, à la charge des congrégations. En contrepartie, les États respectifs vont leur accorder ou non la totalité des droits assurantiels et assistantiels liés à la dépendance. Tenant compte de leurs spécificités, les religieuses seront traitées soit comme un groupe à part, soit comme des citoyennes lambdas. Dans les deux cas, les effets seront en leur défaveur. S’ajoute à cela la question des divers capitaux dont elles sont détentrices. D’origine modeste, bien formées mais souvent non salariées, à la tête de patrimoines immobiliers importants peu convertibles car protégés, les religieuses sont "inclassables". Mais via la dépendance liée à l’âge, elles seront réattribuées à un statut social et économique. Plus largement, se repose ici la question de l’identité des congrégations qui, face à un avenir compté, réagissent et innovent dans l’espoir de voir leurs œuvres perdurer.
-