Publication

Back to overview Show all

Contribution to book (peer-reviewed)

Book L’Argument de la filiation. Aux fondements des sociétés européennes et méditerranéennes
Editor Pierre Bonte Enric Porqueres i Gené & Jérôme Wilgaux
Publisher Éditions de la MSH Collection Méditerranée-Sud, Paris
Page(s) 39 - 71
ISBN 978-2-7351-1336-1
Title of proceedings L’Argument de la filiation. Aux fondements des sociétés européennes et méditerranéennes

Abstract

La définition et le calcul de la filiation n’interviennent pas seulement dans le champ particulier de la parenté ; ils déterminent la transmission intergénérationnelle des biens matériels et symboliques, ainsi que des identités et des statuts, éventuellement des titres politiques ; ils relèvent simultanément de la codification du droit de la famille. Or, la litérature arabe classique livre une théorie métaphorique de la parenté, analysée ici à travers les "vies des prophètes", associe les dimensions de la germanité et de l'alliance pour éclairer les fondements de la filiation. Partant, il apparaît que le mariage par permutation de germains (badal) constitue la clé de voûte d'un système matrimonial complexe, incompréhensible en termes synchronique et unilinéaire et non reproductible dès lors qu'il s'articule autour des seules unions entre enfants de germains. Le badal noue alliance et germanité pour fonder et rénover le processus filiatif. Il réussit cette prouesse en mettant la germanité et non la filiation - pourtant catégorie centrale du droit islamique de la famille - au coeur de l'échange. Le badal permet ainsi de maîtriser l'équilibre socialement riche mais toujours fragile entre proximité et distance, parentale et sociale, filiative et élective, dans un contexte arabe où la perpétuation du nom se décline en droit selon un mode patrilinéaire, mais où les choix matrimoniaux qui la réalisent se déterminent toujours par référence à la relation angulaire de germanité.
-