Publication

Back to overview Show all

Contribution to book (peer-reviewed)

Book Le Dictionnaire Bilingue. Tradition et Innovation.
Editor , Dotoli Boccuzzi Lo Nostro
Publisher Schena-A. Baudry et Cie, Fasano (Italie) Paris (France)
Page(s) 197 - 212
ISBN 9788882299460
Title of proceedings Le Dictionnaire Bilingue. Tradition et Innovation.

Abstract

Cette communication prend pour point de départ le travail de recherche en lexicographie computationnelle que nous menons depuis 2007 dans le cadre du projet MulTra – Multilingual Translation (Wehrli & Nerima, 2008) – au sein du Département de Linguistique de l’Université de Genève. Le terme de lexicographie computationnelle se réfère aux outils et aux techniques de construction de lexiques à usage principalement informatique, à leur représentation informatique ainsi qu’aux relations des lexiques informatiques avec d’autres composantes des systèmes de traitement automatique du langage naturel (TALN). La lexicographie computationnelle comprend donc les méthodes de calcul et les outils conçus comme aide aux diverses tâches lexicographiques, telles que la préparation de données lexicographiques de l’analyse de nombreuses sources(corpus), l'enregistrement d’informations linguistiques pertinentes sous forme de bases de données, l'édition des entrées lexicographiques, et la diffusion des produits lexicographiques (Zampolli, 1994 : 3-4). Dans cet article, nous traitons du travail que linguiste informaticien doit accomplir pour construire et organiser des lexiques monolingues et bilingues destinés aux systèmes de traitement automatique du langage naturel, ainsi que des caractéristiques de la structure de ces lexiques. Après avoir discuté les principales caractéristiques des lexiques informatiques, nous présentons plus en détail le cas des lexiques monolingues et bilingues construits pour deux systèmes de traitement automatique du langage naturel développés dans notre laboratoire (LATL, Laboratoire d’Analyse et de Technologie du Langage) à Genève : l’analyseur syntaxique Fips (Wehrli & Nerima, 2009) et le traducteur automatique Its-2(Russo & Wehrli, 2011).
-