Publikation

Zurück zur Übersicht Alle Daten anzeigen

Originalbeitrag (peer-reviewed)

Zeitschrift Revue d'anthropologie des connaissances
Volume (Issue) 10(4)
Seite(n) 557 - 586
Titel der Proceedings Revue d'anthropologie des connaissances
DOI 10.3917/rac.033.0557

Open Access

Abstract

Lorsqu’ils s’investissent dans des projets de recherche impliquant la mise en place d’une infrastructure numérique dédiée, les chercheurs en sciences humaines et sociales (SHS) sont amenés à collaborer avec des spécialistes des sciences et techniques informatiques (STI). Ces collaborations constituent un aspect important des transformations qu’impliquent les humanités numériques pour la recherche en SHS. Cet article en identifie certaines caractéristiques à partir d’un travail de terrain ethnographique auprès d’une équipe de recherche en psychologie du développement rattachée à un laboratoire d’humanités numériques. Nous décrivons dans un premier temps la vigilance qu’impliquent ces collaborations pour les chercheurs, qui sont régulièrement amenés à s’interroger sur la qualité des contributions des spécialistes en STI avec lesquels ils collaborent et sur leur adéquation aux objectifs poursuivis par le projet. Dans un second temps, nous revenons sur les efforts de planification déployés par les chercheurs pour assurer le bon déroulement du projet. Nous montrons comment ces efforts s’appuient de manière prépondérante sur les informations transmises par les spécialistes en STI et cherchons à éclairer les conséquences de cette dépendance épistémique. Le matériau analysé consiste en des entretiens semi-directifs avec les membres de l’équipe, des observations ethnographiques de situations de travail et des enregistrements vidéo de réunions rassemblant les différents participants au projet.
-