Publication

Back to overview

Les attitudes appropriées verbatim

Type of publication Peer-reviewed
Publikationsform Original article (peer-reviewed)
Author Teroni Fabrice, Deonna Julien,
Project Knowledge, Action, and Factive Mental States
Show all

Original article (peer-reviewed)

Journal Les ateliers de l'éthique
Volume (Issue) 11(2-3)
Page(s) 151 - 170
Title of proceedings Les ateliers de l'éthique
DOI 10.7202/1041771ar

Open Access

URL https://id.erudit.org/iderudit/1041771ar
Type of Open Access Publisher (Gold Open Access)

Abstract

Selon l’analyse FA des concepts évaluatifs, notre conception d’un objet comme ayant une valeur donnée est la conception d’une certaine attitude évaluative appropriée à son endroit. Cet article examine deux défis que doit relever cette analyse. Le défi psychologique exige de l’analyse qu’elle fasse appel à des attitudes qui soient à même d’éclairer nos concepts évaluatifs, tout en ne présupposant pas la maîtrise de ces mêmes concepts. Le défi normatif réclame quant à lui que la compréhension du caractère approprié des attitudes pertinentes s’articule autour d’une forme de normativité intimement liée à la nature de ces attitudes, sans pour autant dépendre de la maîtrise des concepts évaluatifs analysés. Afin d’établir si l’analyse FA peut relever ces défis, nous commençons par clarifier la nature des attitudes auxquelles il convient de faire appel. Dans la première section, nous considérons des attitudes génériques comme les désirs et présentons des raisons de privilégier des attitudes plus spécifiques, à savoir les émotions. La suite de la discussion évalue la plausibilité d’une analyse FA souscrivant à l’une ou l’autre des approches contemporaines en théorie des émotions. La deuxième section souligne qu’il est difficile d’associer l’analyse FA aux théories en termes de contenu évaluatif et la troisième présente les atouts d’une théorie en termes d’ attitudes évaluatives. Dans la dernière section, nous revenons au défi normatif et esquissons une manière de le relever.
-