Lead
Depuis la chute de Kadhafi l'insécurité au Sahel est devenue une préoccupation majeure des États ouest-africain et de leurs partenaires internationaux. Sous la pression de groupes armés d'allégeance islamiste, l'État s'est récemment retiré de vastes zones du Sahel. Des experts s’alarment même sur le fait que des régions au sud du Sahel sont sur le point de tomber aux mains d'organisations 'terroristes'. Le problème d’insécurité est réel. Cependant ces discours sécuritaires reposent sur des spéculations émotionnelles plutôt que sur des bases empiriques solides. Sur le terrain nous constatons que les organisations musulmanes légales sont également en expansion dans les zones rurales au sud du Sahel. Il est donc urgent d’étudier concrètement les organisations musulmanes opérant au sud du Sahel afin de déchiffrer les motivations réelles de ceux qui choisissent de rejoindre ces organisations.

Lay summary

Ce projet de recherche met en dialogue quatre études de cas d'organisations musulmanes en croissance dans des zones rurales de l’Afrique de l’Ouest. Il est conçu avant tout comme une enquête de terrain car c’est une méthode qualitative qui permet d’explorer les aspirations, tensions et transformations motivant les musulmans ruraux à joindre ces organisations dans une époque marquée par la recherche d'une vie morale, prospère et moderne. Chaque étude de cas sera donc explorée par un terrain de 12 à 18 mois. Les études de cas choisies sont représentatives d’un mouvement d’expansion de nouvelles formes d'organisations musulmanes inspirées par la gestion d’entreprise.

               Les membres de l'équipe de recherche exploreront ainsi les processus de bureaucratisation que ces organisations mettent en avant actuellement. Ils se poseront la question suivante : comment ces pratiques bureaucratiques d’inspiration néolibérale sont-elles appropriées et innovées localement ? Les membres de l'équipe de recherche examineront également l'activisme musulman dans des zones rurales façonnées par des contextes socio-étatiques en mutation. Ce faisant, ils considéreront le rural comme un réseau de petites villes et villages marqué par une connectivité croissante en termes de pouvoir décentralisé mais aussi de consommation de masse (e.g. produits chinois) et d’accès Internet (e.g. téléphones portables). Cette enquête de terrain contribuera donc à décoder étroitement les enjeux politiques, aspirations personnelles et opportunités qui motivent les musulmans ruraux à joindre ces nouvelles formes d'organisations musulmanes dans leur quête d’une vie morale, prospère et moderne.