Lead
Nous proposons de développer un modèle de la maladie de Parkinson en examinant la diversité cellulaire des cellules constituant le noyau sous-thalamique.

Lay summary
Dans la maladie de Parkinson, les circuits cérébraux du contrôle moteur sont dysfonctionnels. L'un de ces circuits implique le noyau sous-thalamique (STN), qui a la taille d'une cacahuète chez l'homme. Dans notre projet, nous étudierons les cellules qui composent le STN en examinant les gènes qu'elles expriment et l'activité électrique qu'elles présentent. Pour obtenir ces informations, nous allons enregistrer des cellules humaines au cours d'une stimulation cérébrale profonde et analyser les quelques cellules collées aux instruments chirurgicaux. Nous effectuerons des recherches analogues chez des souris afin de mieux comprendre les mécanismes. Les résultats de notre projet permettront d’affiner le modèle de circuit de la maladie de Parkinson et d’élaborer de nouvelles stratégies de traitement.