Lead
Présentée au Laténium (Neuchâtel, 2019/2020), l’exposition « Emotions patrimoniales » mettra en valeur des photographies privées et des témoignages personnels de l’attachement des particuliers pour l’archéologie régionale et nationale. Complétée par un large éventail de manifestations de médiation, cette exposition illustrera le rapport intime qu’entretiennent nos contemporains avec le patrimoine - par contraste avec le caractère plus spectaculaire et consumériste de la valorisation touristique usuelle des sites antiques.

Lay summary
EMOTIONS PATRIMONIALES

Le projet FNS de communication scientifique « Emotions patrimoniales » s’appuie sur une démarche participative relayée par de multiples canaux de communication, qui livrera les matériaux de l’exposition ainsi que les documents mis en ligne de manière durable sur des plateformes numériques d’archives historiques (notreHistoire.ch, lanostraStoria.ch, etc.).
Ce projet est fondé sur les enseignements de la recherche interdisciplinaire « History of Motorway Excavations in Switzerland (1958-2010) », qui a mis en évidence l’impact notable de la professionnalisation et du tournant de l’éthique préventive sur l’image sociale de l’archéologie. Ces mutations récentes ont en effet été mal vécues au sein des réseaux d'amateurs qui assuraient auparavant tant la recherche que la protection et la mise en valeur publique du patrimoine.

Répondre à la dépossession symbolique des amateurs
Le projet apporte une réponse constructive à une rupture symbolique entre professionnels et amateurs, ceci tant par sa démarche participative que par la thématique abordée - ces « émotions patrimoniales » qui n'animent pas seulement la passion des amateurs, mais également l'action des professionnels de l'archéologie.