Lead
SynthèseLe risque de développer un cancer augmente de façon exponentielle avec le vieillissement. Cette étude est focalisée sur le rôle du micro-environnement de la tumeur dans ce contexte, à l'interface entre vieillissement et développement du cancer.ObjectifsNous allons tester un modèle de co-évolution cancer/ stroma avec CSL et p53, comme facteurs de co-détermination et explorer la signification clinique des résultats. Le contexte socio-scientifiqueL’augmentation du cancer dépendant de l’âge et des tumeurs épithéliales récurrentes sont les principales causes de morbidité et de mortalité. Notre travail sur ce sujet est d'une capitale, car il peut conduire à de nouvelles approches préventives et thérapeutiques.

Lay summary

Le domaine de la cancérisation est d’une importance clinique majeure consistant en des altérations tissulaires étendues associées à des tumeurs primaires multiples et récurrentes. L'activation des fibroblastes stromaux dans les fibroblastes associés au cancer (FACs) est le plus souvent considérée comme secondaire pour les modifications de l'épithélium. Cependant, nos travaux précédents ont indiqué qu'elle pouvait jouer un rôle primordial dans le développement du cancer épithélial. Nous étudions actuellement un processus en plusieurs étapes de l’activation et de l’expansion des FACs basées sur une combinaison d'événements génétiques et/ou épigénétiques. Il reste à établir si des changements chromosomiques de signification fonctionnelle se produisent ou non dans ce contexte. Dans nos travaux futurs, nous aborderons cette question en nous concentrant sur le rôle d'une protéine spécifique de liaison à l'ADN, CSL, dans le contrôle de la stabilité des chromosomes et de la maintenance des télomères. L'expression et la fonction de CSL sont impliquées dans les FACs et nous testerons si, comme résultat, ces cellules acquièrent des altérations chromosomiques spécifiques leur conférant un avantage de croissance importante pour l'expansion des cellules stromales cancéreuses.