Lead
Les journaux historiques sont des miroirs de nos sociétés passées. Publiés régulièrement pendant des siècles, ils ont enregistré les guerres comme les faits divers, ont rendu compte des questions internationales, nationales et locales, et documenté la vie au jour le jour. Ils ont, en un mot, suivi la grande et la petite Histoire. Également reflets des environnements politiques, économiques et moraux dans lesquels ils ont été produits, les archives de presse sont ainsi porteuses d’une information multiple, dense et continue dans le temps propre à nous aider à comprendre comment les contemporains ont vécu leur présent.

Lay summary

Contenu et objectifs du travail de recherche

Le projet « Media Monitoring of the Past » poursuivra trois objectifs. Premièrement, le développement et l'évaluation systématique de plusieurs composants de traitement automatique du langage pour l’extraction d’information à partir de textes historiques. Deuxièmement, la réalisation d’interfaces de visualisation pour l'exploration transparente de vastes quantités de données historiques. Enfin, l'évaluation active et continue des outils produits avec un cas d’étude historique - la résistance à l'Europe -, complété d’une réflexion sur l'utilisation des outils numériques dans les sciences historiques avec la considération des aspects méthodologiques, épistémologiques et pédagogiques.

Contexte scientifique et social du projet de recherche

Conservés depuis des décennies sur les rayons de bibliothèques et d'archives, les archives de journaux font actuellement l’objet d’importantes campagnes de numérisation. Si cela représente une avancée majeure en termes de préservation et d'accès aux documents, de nombreux défis restent à relever en vue de fournir un accès élaboré au contenu de ces ressources numériques.

Soutenu par un réseau de partenaires associés mettant en vedette des bibliothèques, des archives, des éditeurs de journaux et des historiens, un consortium composé de linguistes informaticiens, d’humanistes et historiens numériques, et de designers travaillera à relever ces défis et à faire progresser la recherche dans les domaines émergents de l’histoire numérique et des humanités digitales.