Lead
Conduit par une équipe de chercheurs en philosophie et en art, "The Anthropocene Atlas of Geneva" (TAAG) étudie la façon dont les acteurs d’une région répondent aux changements environnementaux globaux, les représentations qu’ils en produisent, ainsi que la façon dont ils traduisent ces savoirs dans des pratiques quotidiennes.

Lay summary

Le projet de recherche transdisciplinaire "The Anthropocene Atlas of Geneva" (TAAG) étudie la façon dont les acteurs d’une région répondent aux changements environnementaux globaux, les représentations qu’ils en produisent avec une large variété de moyens, ainsi que la façon dont ils traduisent ces savoirs dans des pratiques quotidiennes.

TAAG s’inscrit dans le cadre des débats sur le concept d’“Anthropocene” (l’âge de l’homme), à savoir la proposition de marquer l’avènement d’une nouvelle époque géologique dominée par l’impact des sociétés industrialisées. Annonçant l’émergence de l’espèce humaine comme force géologique majeure, de nature à influer sur le climat et sur les divers écosystèmes qui conditionnent la vie sur terre à une échelle planétaire, le terme a suscité des débats vigoureux dans les sciences de la nature, les sciences sociales et les humanités depuis son introduction en 2000.
En analysant les représentations locales des changements environnementaux globaux, ainsi que leur condition de production, cette recherche entend aider les acteurs concernés à mieux saisir la position qu’ils occupent dans le cadre de transformations sociales et politiques en devenir.

Conduit par une équipe de chercheurs en philosophie et en art, tout en s’appuyant sur un réseau de chercheurs en sciences de la nature, sciences sociales et en architecture, TAAG se présente comme l’une des rares recherches à enquêter sur les représentations de l’Anthropocène en se limitant à un espace géographique donné: celui de la ville cosmopolite de Genève. L’Atlas produit dans le cadre de ce projet prendra la forme d’une archive en ligne de textes, images, films et entretiens, et conduira par la suite à la réalisation d’une exposition, d’un livre et d’une série d’articles scientifiques.