Lead
Vers une "spiritualisation" de l'écologie? Analyse sociologique des nouvelles médiations des enjeux écologiques en Suisse

Lay summary

Cette recherche part d’une double intuition dans le contexte suisse actuel: d’un côté une progressive « spiritualisation » de l’écologie et l'émergence de nouveaux acteurs, événements et productions culturelles à mi-chemin entre le registre du spirituel et de l’environnemental, et de l’autre côté une « écologisation » du religieux et du spirituel sous des formes inédites de discours et de collaboration avec la société-civile. Dans ces processus, des personnalités, parfois scientifiques, politiques ou culturelles, des institutions, des activistes et productions culturelles opèrent comme médiations entre religieux et séculier. Commençant par une évaluation empirique de cette intuition et une revue de la littérature, cette recherche vise à comprendre sous quelles formes s’opèrent ces engagements « verts » du religieux et du spirituel et comment en retour les milieux de l’écologie (politique et scientifique) deviennent perméables à ces registres du religieux et du spirituel. Différents cas d’étude sont choisis en Suisse sélectionnés parmi un ensemble d’évènements publics et/ ou d’initiatives culturelles et scientifiques qui adoptent le discours de « spiritualisation » respectivement d’activités religieuses/spirituelles investies dans l’écologie. Des entretiens, des observations et de la documentation seront recueillis et analysés de manière critique. Cette étude sociologique porte sur un objet de très grande actualité, ce qui la rend particulièrement intéressante aux yeux de tout un public sensible aux enjeux écologiques. Les résultats déboucheront sur un doctorat ainsi que sur des publications et présentations scientifiques.