Lead
Ce projet s’attellera à explorer les notions de mobilité et de liberté sur deux sites prisés des touristes en quête d’aventure et de sensations fortes, tout en dépendant fortement de travailleuses et travailleurs immigré.e.s: Puerto Escondido, situé sur la côte Pacifique du Mexique et un village des Alpes suisses. Cette recherche aura pour objet les visiteuses et visiteurs qui ont fait le choix de tenter l’aventure du tourisme de l’extrême, les migrant.e.s qui, dû à de nombreuses conditions dans leur pays d’origine, ont entrepris de migrer dans des conditions incertaines afin de participer à l’industrie du tourisme et les locaux qui voient arriver ces groupes de populations divers.

Lay summary
Les imaginaires et expériences qui ont attrait au tourisme sont de plus en plus abordés en anthropologie, et les deux sites offrent une excellente opportunité de comparaison pour diverses raisons ; les deux pays où se trouvent ces sites bénéficient de situations opposées quant à leurs niveaux d’(in-)sécurité, tout en offrant des prestations similaires, dites de l’extrême, visant un public hautement mobile. Dépendants d’un tourisme de saison, ils accueillent également des travailleuse et travailleurs, majoritairement migrant.e.s, dans des conditions plus ou moins précaires. De plus, tous deux jouissent d’une image de pureté, de préservation mais aussi d’isolement du monde extérieur, atteignables par l’expérience d’une évasion sauvage. Le paradis se trouve au cœur de l’imaginaire touristique et, s’il évoque des images de mondes paradisiaques, il est étymologiquement lié à l’idée d’un endroit clos. 
L’étude ethnographique approfondie de ces deux sites permettra au projet de s’inscrire dans un nouveau corpus de recherche documentant les expériences touristiques et les intersections entre différents types de mobilités. En suivant touristes, migrant.e.s et locaux, nous souhaitons mieux comprendre comment les individus vivent et approchent leur liberté de mouvement tout en étant confrontés aux obstacles la conditionnant ou l’entravant de manières inégales.