Lead
Les cours internationales font plus que jamais partie du système international et elles sont fréquemment sollicitées pour résoudre des disputes juridiques. Or, le rôle de ces cours s’étend au-delà de la résolution de différends et comprend la formulation de politiques qui ont un impact direct au niveau national et transnational. Il devient donc de plus en plus nécessaire d’étudier le fonctionnement interne de ces institutions, ce qui constitue l’objectif premier de ce projet.

Lay summary

Contenu et objectifs du travail de recherche

Ce projet vise à étudier les cours internationales en tant qu’acteurs de politique publique. Il entend comprendre comment ces cours fonctionnent et prennent des décisions. Il examine si les cours internationales ont des préférences stratégiques quand elles rendent leurs arrêts et si tel est le cas, comment elles expriment ces préférences en termes juridiques. A travers une comparaison des pratiques de la Cour européenne des droits de l’homme et la Cour interaméricaine des droits de l’homme, ce projet étudie les similarités et les divergences entre ces deux cours s’agissant de la manière dont elles construisent et formulent leurs préférences et leurs politiques juridiques.

Ce projet aide ainsi à comprendre comment les cours internationales se conduisent et comment elles façonnent la loi et les normes par le biais de leurs politiques juridiques. Il éclaire les enjeux qui se cachent derrière les solutions « neutres » que ces cours apportent à de problèmes domestiques et internationaux d’une grande complexité.

Contexte scientifique et social du projet de recherche

Ceci est un projet interdisciplinaire qui vise à apporter une compréhension plus profonde de la fonction des cours internationales et du rôle de ces cours dans la politique internationale. Cette recherche sera menée en employant des méthodes qualitatives telles que l’analyse comparative, l’analyse de contenu ainsi que des entretiens semi-structurés.