Lead
La mécanique quantique est aujourd’hui une théorie bien établie et vérifiée expérimentalement. Cependant certains de ces aspects restes pas totalement compris. Le projet actuel se focalise sur deux tels aspects. C’est la métrologie quantique qui intéresse à la précision optimale permise par la théorie quantique lorsque une quantité inconnue est mesurée, et l’application de la théorie à des systèmes de taille macroscopique.

Lay summary

Dans le contexte de la métrologue nous allons étudier les question suivantes: L’effet du bruit et du contrôle la précision de mesure, est ce que la dégénérescence des niveaux de l’état quantique qui décrit la sonde par rapport à l’Hamiltonien d’interaction peut être utile pour l’estimation, est-ce que les états de sonde non-locaux permettent l'amélioration de la précision de mesure de champs inhomogènes.  

Dans le contexte d’états quantiques macroscopiques nous allons étudier les questions suivantes: comment la taille finie du système de référence (horloge, appareil de mesure, laboratoire) limite l’observation d'état de superposition macroscopiques, qu’est ce que les résultats récents de la métrologie quantique en présence de bruit nous apprennent sur la fragilité de états quantique macroscopiques.

 

Le résultats obtenus lors de accomplissement de ce projet offrirons une meilleure compréhension de la meilleure théorie de la nature que nous avons – la théorie quantique. Une meilleure compréhension de la nature c’est le progrès de l’humanité par excellence, car elle repousse les horizons de notre imagination et de notre créativité, bien que les les débouchées concrètes sont pas évident à prédire. Pour donner un exemple, il est clair que Planck ne pensait pas au laser au à l’imagerie par résonance magnétique nucléaire et son impact sur la médicinier en introduisant son hypothèse de quanta. D’un autre coté la métrologie quantique trouve déjà des applications pratiques dans la construction des appareils de mesure plus précis.