Lead
Les principales associations patronales des différents pays européens sont réunies, depuis 1920, au sein de l’Organisation Internationale des Employeurs Industriels (OIEI). Ce projet de recherche a pour objectif de comprendre en quoi l’existence de cette association a permi au patronat des différents pays de se mobiliser et d’agir collectivement par-delà les frontières nationales.

Lay summary

Le projet étudie l’OIEI qui, malgré son importance dans l’action collective transnationale des employeurs, a presque totalement échappé à l’attention des chercheurs. Cette association a été fondée en 1920 dans le but d’organiser le lobbying des employeurs sur l’Organisation Internationale du Travail (OIT) et le Bureau International du Travail (BIT). En regroupant les employeurs des différents pays du monde, l’OIEI constitue une véritable internationale patronale qui est un lieu de la circulation transnationale d’idées et de pratiques au sein du patronat des différents pays.

Le projet est construit autour de deux questions de recherche. La première concerne l’évaluation du rôle de l’OIEI en tant que lobby sur l’OIT et le BIT. Ma seconde question de recherche me conduira à me demander quelle a été l’importance de l’OIEI dans la mobilisation transnationale des patrons au-delà de la seule action sur ces organisations internationales. J’évaluerai notamment le rôle de l'OIEI dans la structuration des associations patronales fondées pour influencer la construction européenne à partir des années 1940-1950.