Lead
En dépit des nombreuses études qui ont porté sur la catégorie de « démon » dans la Bible hébraïque ainsi que dans le judaïsme ancien, on s’est beaucoup moins intéressé à cette notion dans la traduction grecque de la Bible hébraïque, ou Septante (LXX). La présente recherche vise à combler cette lacune, en analysant la pertinence et la construction de la catégorie de « démon » dans la Bible grecque, en tant que première réception de la Bible Hébraïque dans l’antiquité.

Lay summary

Cette recherche analysera la manière dont les figures démoniaques sont représentées dans la Bible hébraïque et dans la Bible grecque. A cet effet, on comparera systématiquement les descriptions qui sont présentes dans les deux corpus pour expliquer dans quelle mesure la LXX construit un imaginaire spécifique du démoniaque, et dans quelle mesure cet imaginaire peut être mis en rapport avec la catégorie de démon à l’époque hellénistique. Par ailleurs, on examinera également la manière dont l’étude des démons dans la LXX permet d’éclairer en retour cette catégorie dans le cas de la Bible hébraïque, en analysant par exemple quels sont les traits qui ont été retenus par les traducteurs grecs comme étant constitutifs de l’imaginaire démoniaque. Du point de vue méthodologique, la recherche ne se limitera pas à une comparaison linguistique et philologique des mots grecs employés pour traduire certains termes hébreux, mais cherchera à replacer la Septante dans son contexte historico-culturel de production, à savoir l’Egypte hellénisée des premiers siècles avant l’ère.

De manière générale, ce projet se situe au croisement entre études bibliques, anthropologie du monde antique et histoire des religions : il vise à contribuer à l’histoire de la construction de la notion de démon comme catégorie religieuse, en évaluant notamment la place occupée par la LXX dans ce parcours. En outre, il doit également servir à présenter un nouveau modèle pour étudier les rapports entre la Bible grecque et Hébraïque. Entres autres résultats, la recherche aboutira à l’élaboration d’un répertoire compréhensif des sources sur la représentation des entités intermédiaires dans les textes bibliques, qui pourra être une référence pour les spécialistes de l’Antiquité qui abordent cette problématique.