Lead
La sécheresse et le feu influencent l’apport en azote (N) et phosphore (P) dans le sol avec des effets différents selon les types de sol. Les modifications des contraintes stoichiométriques du sol pour ces deux éléments influencent directement leur absorption par les plantes et les micro-organismes. En revanche, leurs effets sur la compétition entre les plantes et les micro-organismes pour l’utilisation de ces ressources sont encore peu étudiés.

Lay summary

Dans cette étude, nous utiliserons une approche expérimentale en prélevant des échantillons de sol provenant de placettes soumises à la sécheresse d’une part et au feu d’autre part sur 3 sites expérimentaux à caractéristiques pédologiques contrastées. Ces échantillons serviront de base à l’élaboration d’une expérience en serre visant à tester la compétition entre les plantes et les micro-organismes pour l’azote et le phosphore suivant les contraintes stoichiométriques influencées par l’interaction entre le type de sols et les facteurs climatiques. Pour évaluer la compétition plante-microbes pour les ressources, nous injecterons des traceurs isotopiques (15N et 32P) dans le sol, et nous suivrons l’évolution de l’absorption relative de ces éléments entre les plantes et les micro-organismes.

Les résultats de cette expérience permettront d’identifier les mécanismes relatifs aux effets de la sécheresse et du feu en prenant en compte les effets induits sur les contraintes stoichiométriques de l’azote et du phosphore et leurs conséquences sur la compétition pour les ressources entre les plantes et les micro-organismes dans différents types de sol. L’évaluation des effets de la sécheresse ou du feu dans différents types de sol aura également d’importantes implications pour la gestion des prairies australiennes dans les années futures.