Lead
Malgré les progrès technologiques et l'évolution économique, seule une modeste partie du potentiel de BIPV est actuellement valorisée dans le tissu urbain. ACTIVE INTERFACES permettra non seulement de décortiquer ces barrières de manière détaillée, mais proposera également des alternatives opérationnelles concrètes. Une des évolutions clés réside dans le développement de stratégies holistiques permettant de lier dans les prochaines décennies les développements du BIPV aux processus de renouvellement de l'important stock de bâtiments existants. Par la création d'une matrice de situations archétypiques et par la réalisation d'un corpus d'études de cas représentatives dans la ville de Neuchâtel, le projet permettra de développer un lien direct entre les développements industriels les plus avancés et les connaissances opérationnelles en matière de design architectural et de processus de construction.

Lay summary

Malgré les progrès technologiques (augmentation continue de l'efficacité) et l'évolution économique (réduction des coûts), seule une modeste partie du potentiel de BIPV est actuellement valorisée dans le tissu urbain. Il existe en effet divers types d'obstacles à l'intégration à grande échelle du photovoltaïque intégré aux toitures et façades des bâtiments (BIPV) et à l'émergence d'une réelle chaîne de valeurs dans ce domaine pourtant stratégique. ACTIVE INTERFACES permettra non seulement de décortiquer ces barrières de manière détaillée, mais proposera également des alternatives opérationnelles concrètes. Si le projet architectural occupe une place importante dans cette évolution, il demeure encore souvent déconnecté des potentiels technologiques en matière d'énergie renouvelable comme le BIPV. Pour contribuer significativement au virage énergétique et dépasser les limites observées dans les pratiques actuelles, une des évolutions clés réside dans le développement de stratégies holistiques permettant de lier dans les prochaines décennies les développements du BIPV aux processus de renouvellement de l'important stock de bâtiments existants. Par la création d'une matrice de situations archétypiques et par la réalisation d'un corpus d'études de cas représentatives dans la ville de Neuchâtel, le projet permettra de développer un lien direct entre les développements industriels les plus avancés et les connaissances opérationnelles en matière de design architectural et de processus de construction. Il facilitera ainsi l'émergence quantitative et qualitative d'une source locale d'électricité, qui contribuera durablement au virage énergétique, s'intégrera directement à l'environnement construit et sera ainsi bien acceptée au plan socioculturel.