Lead
La recherche récente a mis en évidence le rôle central de la loi dite « de sainteté » (Lévitique 17-26) pour la composition du Pentateuque à l’époque perse (6e-4e siècles), mais s’est moins intéressée à la signification de cette collection d’un point de vue d’histoire sociale. La présente recherche vise à combler cette lacune, en analysant la place de la loi de la sainteté dans le développement de la centralisation cultuelle en Judée et en Samarie à l’époque perse.

Lay summary
Contenu et objectifs du travail de recherche

La recherche se fondera sur une analyse philologique et historique de différents passages clés de la loi de sainteté, tels que les lois sur les sacrifices ou sur les fêtes et les pèlerinages. A la différence d’autres études, elle prendra en compte l’ensemble des témoins textuels (texte massorétique, texte grec, Qumrân), ainsi que différentes traditions liées à la loi de sainteté dans le Pentateuque et les écrits para-bibliques (Rouleau du Temple, Reworked Pentateuch).

Cette analyse sera en outre prolongée par une approche d’histoire sociale, visant à resituer le développement de discours de centralisation dans le contexte économique, culturel, politique et religieux de l’époque perse ; et une approche plus théorique faisant appel à des modèles empruntés aux spatial studies ainsi qu’aux centrality studies, afin d’éclairer les rapports entre « centre » et « périphérie » dans le judaïsme d’époque perse.

 

Contexte scientifique et social du projet de recherche

En combinant différentes approches, cette recherche permettra de mieux comprendre la place et la signification de la centralisation cultuelle pour la composition finale du Pentateuque à l’époque perse. Elle permettra également de mettre en question les modèles classiques envisageant un développement linéaire d'une pluralité de sanctuaires à un sanctuaire unique, pour développer à la place un nouveau modèle qui fasse droit à la complexité du discours de la loi de sainteté sur la centralisation dans son contexte antique.