Lead
Le monde globalisé représente aujourd’hui une scène internationale, économiquement et politiquement très compétitive. Les pays en transition en subissent des difficultés, par manque d’expérience dans ce contexte, nouveau pour eux, d’économie de marché, de décentralisation des pouvoirs politiques et administratifs, de rareté des ressources, et de manque d’financement et investissements. La complexité de la réalité urbaine dans les villes postsocialistes sera introduite dans la recherche par l’analyse d’un réseau d’interactions entre: les acteurs urbains et les divers intervenants, les institutions publiques et privées et leurs différents programmes d'action, et l’espace, l'environnement bâti et les infrastructures. Un modèle de développement urbain du Savamala quartier à Belgrade, capitale de la Serbie, sera progressivement mis en place, intégrant les changements indispensables à tous les niveaux de l’organisation sociale, ainsi que les transformations requises au plan spatial.

Lay summary

Contenu et objectif du travail de recherché

L’étude de cas du quartier de Savamala et le modèle de développement qui s’y appliquera portera son regard sur les acteurs urbains, le cadre réglementaire et le territoire à propos de : la planification urbaine ; le marché foncier et immobilier, ainsi que les différents modes de conception participative de la ville. La compréhension de ces différents secteurs de prises de décision, engendre différents scénarios urbains. Un modèle servira de référence au système de prise de décisions à mettre en place dans le quartier historique mais dévasté de Savamala, au centre-ville de Belgrade.

Dans un premier temps, le projet de recherche analysera quels sont les différents facteurs urbains en jeu, leurs positionnements spécifiques sur le développement social et spatial de la ville, ainsi que les relations entre eux. Dans un deuxième temps, on travaillera de manière itérative entre les acteurs urbains, le cadre réglementaire et le territoire de façon à mettre en cohérence leurs influences spécifiques et réguler leurs relations dans l’action. Au final nous obtiendrons un modèle de développement urbain composé d’éléments clairement identifiés, de processus dûment répertoriés, et d’intervenant dont l’action est définie et connue de tous.

Contexte scientifique et social du projet de recherche

Les circonstances dans une ville postsocialiste se caractérisent par des méthodes et des actions de planification urbaine déficientes et inadéquates dans la résolution des principaux problèmes d’intégration sociale et d’aménagement harmonieux du territoire, ainsi que des tensions existant entre les approches top down et bottom up. En réponse à la situation qui prévaut, le modèle de développement urbain que nous élaborons par cette recherche vise à générer un nouveau type d’intelligence urbaine qui permettra de mieux maîtriser la fonctionnalité des structures et services urbains et de contribuer à l'amélioration de la qualité de vie des habitants