Lead
Le fonds « Claude Autant-Lara » de la Cinémathèque suisse est composé d’un très riche ensemble de documents relatifs aux scénarios, conservés en un nombre important d’états et de variantes. L’étude que nous proposons permettra de rendre compte des techniques d’écriture qui ont prévalu à l’époque « classique » du cinéma français en mettant l’accent sur trois adaptations d’œuvres de Stendhal. Au plan théorique, nous développerons des outils pour analyser linguistiquement la genèse d’un scénario.

Lay summary

Il s’agit dans un premier temps d’identifier et d’organiser le matériel du fonds portant sur trois adaptations au profil fort différent dont le contexte de production devra être documenté en croisant diverses sources : la première a donné lieu à une production prestigieuse (Rouge et le noir) ; la deuxième sera finalement réalisée sous la forme d’un téléfilm diffusé en épisodes (Lucien Leuwen) ; la troisième (La Chartreuse de Parme) ne verra jamais le jour, en dépit de nombreuses versions sur papier. Ces textes seront comparés d’un côté aux romans de Stendhal, de l’autre aux films réalisés par Autant-Lara et d’autres cinéastes contemporains. Nous entendons par ailleurs établir un cadre méthodologique qui fait à ce jour défaut dans le champ des études sur le cinéma, où le scénario n’est guère abordé sur le plan de la forme. Pour ce faire, nous recourrons aux méthodes issues de la génétique textuelle visant, à travers les évolutions et caractéristiques formelles repérées dans les variantes, à proposer une réflexion sur le processus de la création scénaristique et sur l’adaptation de textes littéraires au cinéma. Une fois établi le contexte historique de ces productions et de la réception de l'oeuvre stendhalienne, nous examinerons les contraintes qui pèsent sur le stade de l’écriture et les normes qui en régissent les pratiques en croisant différentes approches comme la narratologie, la linguistique, l’analyse filmique, l’historiographie du cinéma, etc. L’apport de ces recherches se situera au niveau de l’examen du « genre » du scénario, des théories de l’adaptation et de l’histoire des pratiques scénaristiques en France.

Cette recherche s’inscrit au niveau international dans une collaboration avec l’Institut Textes et Manuscrits Modernes (Paris) et, au niveau national, avec la Cinémathèque suisse, dont elle permettra de valoriser les fonds.