Lead
“Revolution Reloaded?”Culture politique et tensions sociale entre les mouvements sociaux érythréens en exil.

Lay summary

Ce projet analyse les dynamiques sociales et culturelles de la résistance des exilés contre de nouvelles formes d'autoritarisme transnational. Il porte plus particulièrement sur les mouvements sociaux des Érythréens qui se sont constitués en 2010 et qui ont pour objectif de promouvoir un changement politique en Érythrée et dans les communautés de la diaspora. Cette recherche se positionne au carrefour de trois thèmes généraux en sciences sociales : il contribue à notre compréhension des mouvements sociaux, des processus politiques transnationaux et de la dynamique des conflits dans les diasporas.

Ces mouvements sociaux sont influencés par les menaces exercées par le régime transnational érythréen, mais également par les méfiances et les tensions sociales propres à ces mouvements. Compte tenu de cette situation tendue, le projet analyse les dynamiques socio-culturelles, normatives et affectives qui influencent les modalités d'organisation, les règles et les stratégies des mouvements sociaux érythréens. Ce projet cherche à comprendre comment ces mouvements tentent de contourner ces tensions. Il examine la manière dont leurs modi operandi et leurs stratégies constituent des innovations ou représentent une redéfinition de la culture politique érythréenne.

Ce projet contribue à l'analyse longitudinale des processus politiques transnationaux érythréens. Il permet de tracer des trajectoires de résistance contre l'autoritarisme en apportant de nouvelles perspectives sur des processus politiques contemporains qui n'ont pas encore été analysé. Cette recherche nous permet de comprendre la circulation et l'hybridation de différents modèles politiques et organisationnels et de dégager les éléments d'une culture politique durable qui façonnent les processus politiques depuis plusieurs décennies. Dans une perspective comparative, cette étude de cas offre l'occasion d'examiner en détail les modi operandi de plusieurs mouvements sociaux en exil ainsi que leurs impacts sur un régime autoritaire transnational.