Lead
Les écrits non destinés à la publication dans lesquels des individus parlent d’eux ou du monde qui les environne (journaux personnels, livres de raison, mémoires etc.) constituent des sources irremplaçables pour l’étude des pratiques sociales et culturelles à l’époque moderne. La valorisation scientifique de ces "écrits du for privé" consiste à les recenser dans les principales archives et bibliothèques publiques de Suisse, tout en les exploitant dans une perspective historique.

Lay summary

Contenu et objectifs du travail de recherche

Ce projet vise, d’une part, le développement d’une base de données d’écrits du for privé de Suisse romande et italienne  à l’époque moderne. En s'associant à un outil similaire existant pour la Suisse alémanique (développé par le prof. K. von Greyerz, à l'Université de Bâle), elle constituera un outil de recherche documentaire à l’échelle suisse. Le projet entend, d’autre part, exploiter les documents recensés autour de trois axes de recherches. Le premier a pour objectif une meilleure connaissance des pratiques de l'écrit du for privé en Suisse italienne. Le second examine les pratiques du voyage des Romand-e-s au XVIIIe siècle, bien moins connues que celles des étrangers en Suisse. Quant au troisième axe, il se focalise sur l’écriture ordinaire féminine et sur les rapports sociaux de sexe.

Contexte scientifique et social du projet de recherche

Avec son approche historico-culturelle, le projet intègre des sources, des méthodes et des analyses liées à l’histoire de la culture de l’écrit, du voyage et des communications, des femmes et du genre. Il questionne également les acteurs sociaux. Il contribue ainsi à l’histoire de la vie quotidienne en Suisse et à la compréhension de la façon dont l’écriture a accompagné et façonné les expériences de vie des Suisses.