Lead
Le passé pluriethnique de Leopolis (Lemberg, Lwów, Lviv), une des villes les plus importantes de l'Europe orientale, est sujet à différentes interprétations. Pendant l’entre-deux-guerres, Leopolis était composée de trois groupes principaux : Ukrainiens, Juifs et Polonais. L’étude des relations quotidiennes entre ces groupes ethniques nous permet de saisir l’histoire de la ville dans sa complexité.

Lay summary

Contenu et objectifs du travail de recherche

Mes recherches de différents aspects du quotidien de la ville se basent principalement sur une série de publicités des journaux de l’époque. Durant l'entre-deux-guerres, une véritable explosion de publicité dans les journaux ethniques encourageait à la consommation. Il est donc important de comprendre comment la publicité affectait les intérêts et les préférences des habitants de la ville.

Mon projet apporte une contribution à la question de la cohabitation à Leopolis. Il détermine les liens entre les identités ethniques et les pratiques de consommation dans la ville. Il montre également comment les similitudes et les différences culturelles sont représentées dans les publicités et comment les éléments publicitaires (textes et images) fonctionnent de manières différentes pour les Ukrainiens, les Juifs et les Polonais. Il examine entre autres comment la publicité internationale s'est introduite dans cette ville pluriethnique en essayant d'homogénéiser la société urbaine.

Contexte scientifique et social du projet de recherche

Dans l’histoire de l’Europe centrale et orientale, il y a beaucoup de mésusages et de lacunes qui exigent aujourd’hui des recherches plus approfondies. L’histoire socio-culturelle de Leopolis avec sa participation dans différents processus de modernisation européens et globaux (en particulier dans les échanges commerciaux) permet de découvrir des faits inconnus et négligés par le monde académique.