Lead
En fin de vie, on observe souvent des événements et processus incontrôlables. En font également partie des formes de vécu imagées. Lorsque l’activité atteint ses limites, des espaces de compréhension et de comportement s’ouvrent dans l’imagination. Ils sont importants pour la confiance en fin de vie. Ce projet de recherche vise à élaborer des connaissances servant à définir des orientations et des interprétations pour l’accompagnement spirituel et pastoral des personnes en fin de vie.

Lay summary

Contexte
Dans le contexte de l’assistance spirituelle et pastorale, il est souvent difficile de comprendre et de réagir de manière adéquate à ce que des personnes en fin de vie expriment de manière symbolique. À l’approche de la mort, il n’est pas rare que les personnes concernées rapportent des expériences inhabituelles, d’ordre imaginaire, ou qu’elles communiquent en des termes symboliques. Pour l’accompagnement des personnes en fin de vie, cela représente à la fois un défi et une chance. Le rapport entre confiance et communication symbolique n’a pratiquement jamais encore fait l’objet d’études dans ce contexte. Ce projet s’efforce de combler cette lacune.

But
Afin de mieux comprendre le rôle joué dans les processus de décès par la confiance en tant qu’attitude qui influence l’action et la perception, le projet étudie différentes formes de représentation et d’expression du vécu imaginaire à l’approche de la mort. En font partie en particulier les rêves de mort, les visions sur le lit de mort et les expériences de mort imminente. Ce faisant, nous posons la question de savoir dans quelle mesure le vécu imaginaire et la communication symbolique à l’approche de la mort contribuent à l’interprétation de soi et à l’intégration de l’expérience de la perte de contrôle liée à la mort. Du point de vue de la méthode, le projet part d’expériences racontées telles que rêves ou visions de personnes à l’approche de la mort.

Portée
Le projet élabore une compréhension approfondie des stratégies visant à relever le défi de la mort sur la base de la confiance et du langage symbolique à l’approche de la mort. Il s’agit d’acquérir des connaissances pratiques servant à définir des orientations et des interprétations pour l’accompagnement spirituel et pastoral des personnes en fin de vie. Cette étude entend contribuer à l’amélioration du Pastoral Care et du Spiritual Care en Suisse.

Des phénomènes manifestement importants pour les personnes en fin de vie, mais peu étudiés jusqu’à présent, seront donc observés et interprétés dans le cadre de ce projet. Ces phénomènes ont à l’évidence une fonction importante en fin de vie lorsqu’il s’agit d’assumer des expériences graves telles que la perte de contrôle ou l’angoisse de la mort.