Lead


Lay summary
Les buts du projet:L'objectif de ce projet est l'étude des propriétés syntaxiques du subjonctif de manière comparative. Les participants se proposent d'analyser les différentes occurrences du subjonctif à travers les langues et de fournir les instruments d'une analyse formelle des interactions observées entre subjonctif et temporalité d'un côté, et subjonctif et attitude propositionnelle de l'autre.Le projet dans son contexte, son sens et son importance:Le subjonctif est considéré comme un mode appartenant à la classe des irrealis. C'est-à-dire qu'il est associé à des contextes qui expriment une situation hypothétique, non-réelle. Du point de vue sémantique, le subjonctif est donc apparenté au conditionnel et aux modes exprimant la possibilité ou la nécessité. Du point de vue syntaxique, le subjonctif se démarque du mode indicatif par un certain nombre de propriétés particulières, que l'on retrouve de manière plus ou moins équitablement distribuées à travers les langues. Il est généralement admis que ces propriétés sont regroupées en deux classes principales (subjonctifs intensionnels et subjonctifs de polarité). Mais nous observons que la définition en deux classes de propriétés n'est pas uniforme et présente des variations et des recoupements. Le projet vise à réduire ce qui semble être des phénomènes distincts à une caractérisation plus fine, mais découlant d'un principe unique. Cette caractérisation doit permettre d'expliquer les mécanismes syntaxiques qui régissent les différents phénomènes observés pour le subjonctif, et ce de manière inter-linguistique. Cadre scientifique et méthodologieLe projet se propose d'examiner de façon comparative les manifestations du subjonctif dans des langues de plusieurs familles linguistiques (romanes, slaves, finno-ougriennes, sémitiques, bantoues et austronésiennes). Une étude inter-linguistique permet de repérer des propriétés spécifiques au subjonctif partagées par toutes les langues. Un aspect de la recherche est de définir les différents types de subjonctif en termes de propriétés sémantiques et syntaxiques, de les caractériser par un ensemble/sous-ensemble pertinents de traits et d'établir une grille précise de traits sémantiques et de manifestations syntaxiques associées. D'autre part, la relation entre la clause principale et l'enchâssée subjonctive est liée, dans différentes langues, au comportement du complémenteur. L'autre aspect de la recherche se propose donc d'examiner le subjonctif, les restrictions que l'on y observe et les différentes réalisations du complémenteur subjonctif dans une optique cartographique, c'est-à-dire dans l'idée d'une structure de la phrase finement articulée.