Project

Back to overview

Le travail des professionnel·le·s au contact des personnes âgées : ethnographie de la vieillesse en institution

Applicant Zinn Isabelle
Number 174724
Funding scheme Early Postdoc.Mobility
Research institution Institut für Soziologie Goethe-Universität Frankfurt
Institution of higher education Institution abroad - IACH
Main discipline Sociology
Start/End 01.03.2018 - 29.02.2020
Show all

Keywords (4)

Ethnographie; Genre; Vieillesse; Travail

Lay Summary (French)

Lead
L’allongement de l’espérance de vie à la naissance et la diversification des modes de vie à tous les âges font de la vieillesse un des grands défis de l’État-providence contemporain. Dans ce contexte où des questions liées à l’âge font l’actualité, je propose de mener une enquête sur les conditions du vieillissement en institution en m'intéressant au travail des professionnel·le·s des métiers qui, s’ils font partie intégrante de l’organisation des institutions, sont généralement considérés comme périphériques.
Lay summary

Je propose une entrée du point de vue d’une sociologie des groupes professionnels en m’intéressant à l’ensemble des professionnel·le·s des maisons de retraite, avec une focale sur les métiers « périphériques », et sur les façons dont les personnes qui en font partie prennent en charge la vieillesse. Il s’agit en particulier des personnes actives dans l’animation socioculturelle, des coiffeuses et coiffeurs, du personnel de la restauration et d’entretien, ainsi que des intervenant·e·s religieux. Deuxièmement, je propose de porter mon regard également sur les résident·e·s afin de penser ensemble leur vécu subjectif avec celui des professionnel·le·s. Concrètement, le vieillissement sera saisi selon deux angles : celui des conceptions du « travail bien fait » des professionnel·le·s - en m’intéressant à leur « éthique du travail » - ainsi que selon celui du vécu subjectif du devenir et de l’être vieux des résident·e·s. Troisièmement, une attention particulière sera portée aux inégalités de genre et à la façon dont l’expérience de la vieillesse et les conceptions du « bon travail » auprès de personnes vieillissantes sont genrées. Cette enquête ethnographique devrait contribuer à une meilleure compréhension des enjeux sociaux liés au grand âge de manière plus générale, un élément crucial lorsque le vieillissement constitue un enjeu majeur pour les sociétés occidentales contemporaines.
Direct link to Lay Summary Last update: 29.01.2018

Responsible applicant and co-applicants

Scientific events

Active participation

Title Type of contribution Title of article or contribution Date Place Persons involved
Le travail de la vieillesse. Professionnel·les et bénévoles auprès des personnes âgées Individual talk Frontières de métier et collaboration interprofessionnelle. Une enquête ethnographique en maisons de retraite en Allemagne  06.05.2020 HES-SO Valais, Sierre , Switzerland Zinn Isabelle;
Congrès Suisse de sociologie, Neuchatel. Individual talk Jurisdictional conflicts, interprofessional collaboration, and boundary-work. The case of nursing staff and social care laborers in residential homes for the elderly in Germany 12.09.2019 Université de Neuchatel, Switzerland Zinn Isabelle;
14th Conference of the European Sociological Association Individual talk Jurisdictional conflicts, interprofessional collaboration, and boundary-work. The case of nursing staff and social workers in residential homes for the elderly in Germany 22.08.2019 Manchester, Great Britain and Northern Ireland Zinn Isabelle;
Team Research Day Individual talk Yoga teachers, hairdressers or cleaners. “Peripheral” occupational groups in contact with the elderly. An ethnographic study of the old age within institutions  13.03.2019 Goethe Universität, Frankfurt , Germany Zinn Isabelle;
Mittelbau-Colloquium, Goethe Universität Individual talk An ethnographic study of age management by members of “peripheral” occupations in institutions for the elderly. The case of yoga instructors, hairdressers and cleaners. Insight into the social division of labor 16.01.2019 Goethe Universität, Frankfurt, Germany Zinn Isabelle;


Self-organised

Title Date Place
Le travail de la vieillesse. Professionnel·les et bénévoles auprès des personnes âgées 06.05.2020 HES-SO Valais, Sierre , Switzerland

Associated projects

Number Title Start Funding scheme
186743 An ethnographic study of age management by members of “peripheral” occupations in institutions for the elderly. The case of yoga instructors, hairdressers and cleaners. Insight into the social division of labor 01.06.2020 Postdoc.Mobility

Abstract

L’allongement de l’espérance de vie à la naissance et la diversification des modes de vie à tous les âges font de la vieillesse un des grands défis de l’État-providence contemporain : coûts de plus en plus conséquents en matière de santé publique, prise en charge d’un nombre croissant de personnes en perte d’autonomie et financement des assurances sociales et des retraites. Dans ce contexte où des questions liées à l’âge font l’actualité, je propose de mener une enquête sur les conditions du vieillissement en institution. Une grande partie des enquêtes qui prennent la vieillesse comme objet portent sur l’aide à domicile ou sur la transition entre domicile et institution comme étant un moment charnière du grand âge. Lorsqu’elles portent sur les institutions pour personnes âgées, elles s’intéressent souvent aux résident·e·s sous l’angle de la « dépendance » ou de la « vulnérabilité » et prennent plus rarement en compte le travail du personnel soignant et encore moins le travail des professionnel·le·s des autres métiers qui, s’ils font partie intégrante de l’organisation des institutions, sont généralement considérés comme périphériques. Il s’agit en particulier des personnes avtives dans l’animation socioculturelle, des coiffeuses et coiffeurs, du personnel de la restauration et d’entretien, ainsi que des intervenant·e·s religieux.Mon projet de recherche complétera le corpus de ces recherches à plusieurs titres. Premièrement, je propose une entrée du point de vue d’une sociologie des groupes professionnels en m’intéressant à l’ensemble des professionnel·le·s des maisons de retraite, avec une focale sur les métiers « périphériques », et sur les façons dont les personnes qui en font partie prennent en charge la vieillesse. Deuxièmement, je propose de porter mon regard également sur les résident·e·s afin de penser ensemble leur vécu subjectif avec celui des professionnel·le·s. Concrètement, le vieillissement sera saisi selon deux angles : celui des conceptions du « bon travail » des professionnel·le·s - en m’intéressant à leur « éthique du travail » - ainsi que selon celui du vécu subjectif du devenir et de l’être vieux des résident·e·s. Troisièmement, il s’agirait de rapprocher deux champs de recherches qui pendant longtemps ne se sont que rarement croisés : la sociologie de la vieillesse et la sociologie du genre. Une attention particulière sera portée aux inégalités de genre et à la façon dont l’expérience de la vieillesse et les conceptions du « bon travail » auprès de personnes vieillissantes sont genrées. Par ailleurs, mener une enquête ethnographique (observations, entretiens et analyse de documents) dans deux institutions pour personnes âgées au cours de mon séjour à Francfort représente une démarche méthodologique encore peu utilisée dans l’analyse du grand âge. Cette recherche devrait contribuer à une meilleure compréhension des enjeux sociaux liés au grand âge de manière plus générale, un élément crucial lorsque le vieillissement constitue un enjeu majeur pour les sociétés occidentales contemporaines.
-