Project

Back to overview

Editer la littérature apocryphe chrétienne

English title Edit the Christian apocryphal literature
Applicant Amsler Frédéric
Number 157961
Funding scheme Editionen
Research institution Institut Religions, Cultures, Modernité Faculté de Théologie Université de Lausanne
Institution of higher education University of Lausanne - LA
Main discipline Ecclesiastical history
Start/End 01.05.2017 - 30.06.2022
Approved amount 2'020'871.00
Show all

All Disciplines (2)

Discipline
Ecclesiastical history
Ancient history and Classical studies

Keywords (3)

Apocryphe; Christianisme; Edition critique majeure

Lay Summary (French)

Lead
Éditer la littérature apocryphe chrétienne
Lay summary

Le projet s’inscrit dans le programme international d’édition et d’étude de la littérature apocryphe chrétienne que mène depuis plus de trente ans l’Association pour l’étude la littérature apocryphe chrétienne (AELAC), dont le Secrétariat scientifique est localisé à l’Institut romand des sciences bibliques (IRSB) de l’Université de Lausanne (UNIL).
Il s'agira de réaliser avec des outils numériques innovants des éditions critiques majeures, c’est-à-dire la reconstitution de textes apocryphes chrétiens à partir de tous les manuscrits identifiés et des citations qu'en ont faites les auteurs anciens. Chaque texte édité sera muni d'une traduction en français et de notes de commentaire. Les trois textes envisagés sont les Vies des Prophètes, en grec, qui sont un ensemble de notices sur les prophètes, le Dialogue de Timothée et Aquila, en grec et en slavon, qui est un dialogue fictif de polémique entre un chrétien et un juif, et les Actes de Barnabé, en latin, qui racontent l'activité et la mort de Barnabé. Le quatrième sous-projet est l'édition électronique d’une synopse des trois formes des écrits du pseudo-Clément, les Homélies en grec, les Reconnaissances en latin et un mixte partiel des deux en syriaque Cette synopse s’accompagnera d'un essai de reconstitution de l’Écrit de base, supposé être à l'origine des trois formes.

La pérennisation des résultats sera déclinée sur deux supports, d'une part en accès libre sur la plate-forme Knora, développée par le prof. Lukas Rosenthaler de l’Université de Bâle, et d'autre part sous formes de livres, publiés par l’éditeur belge Brepols Publishers.


Direct link to Lay Summary Last update: 13.04.2017

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Abstract

Le projet s’inscrit dans le programme international d’édition et d’étude de la littérature apocryphe chrétienne que mène depuis plus de trente ans l’Association pour l’étude la littérature apocryphe chrétienne (AELAC), dont le Secrétariat scientifique est localisé à l’Institut romand des sciences bibliques (IRSB) de l’Université de Lausanne (UNIL). Le terme « édition » désigne ici des éditions critiques majeures (editio critica maior) numériques, c’est-à-dire la reconstitution de textes apocryphes chrétiens sur la base de tous les témoins manuscrits identifiés et des citations anciennes, selon les règles établies de l’ecdotique.Sur le plan scientifique, le projet consiste en trois éditions critiques majeures de textes apocryphes chrétiens et en une tentative de reconstitution d’un texte apocryphe chrétien perdu sur la base d’une synopse multilingue des récits qui en dérivent :A) édition critique majeure électronique des Vies des Prophètes (BHG 1585-1590) et de textes apparentés (Christophe Guignard)B) édition critique majeure électronique du Dialogus Timothei et Aquilae (CPG 7794) (Patrick Andrist)C) édition critique majeure électronique des Actes de Barnabé (CANT 285) dans ses formes grecques (BHG 225) et latines (BHL 983 à 988) (Maïeul Rouquette)D) édition électronique d’une synopse des pseudo-clémentines (CANT 209) et essai de reconstitution de l’Écrit de base (Frédéric Amsler)Les trois éditions critiques et la synopse critique seront réalisées avec des outils informatiques innovants par trois chercheurs confirmés et un jeune docteur, disposant tous d’une formation et d’une expérience dans l’édition critique de textes apocryphes chrétiens, deux d’entre eux ayant également une formation informatique et de trois autres chercheurs qui travailleront sur leur direction.Sur le plan technique, le projet propose une suite cohérente et moderne d’instruments informatiques adaptés à toutes les étapes de l’élaboration d’une édition critique majeure. Le modèle de base est celui qu’ont conçu la prof. Tara L. Andrews et Sascha Kaufmann, informaticien. Ce modèle sera étendu dans le cadre du présent projet par un informaticien et un ergonome. La prof. Tara L. Andrews jouera le rôle de conseillère scientifique pour les questions d’humanités numériques durant la réalisation du projet.La pérennisation des résultats sera déclinée sur deux supports. La pérennité numérique sera assurée par le dépôt des données et de leur accès sur la plate-forme Knora, développée par le prof. Lukas Rosenthaler de l’Université de Bâle avec une extension à l’Université de Lausanne, gérée par la Platec du Laboratoire de cultures et humanité digitales (LaDHUL). La pérennité des résultats sera également assurée par des publications traditionnelles sous formes de livres produits par l’éditeur belge Brepols Publishers qui propose un accord commercial afin de mettre ces ouvrages en accès libre.La coordination de l’ensemble du projet est assurée par le requérant.
-