Projekt

Zurück zur Übersicht

Evidence and Epistemic Justification

Titel Englisch Evidence and Epistemic Justification
Gesuchsteller/in Logins Arturs
Nummer 148553
Förderungsinstrument Doc.Mobility
Forschungseinrichtung Faculty of Philosophy Oxford University
Hochschule Institution ausserhalb der Schweiz - IACH
Hauptdisziplin Philosophie
Beginn/Ende 01.10.2013 - 30.09.2014
Alle Daten anzeigen

Keywords (5)

Justification; Evidence; Knowledge; Phenomenal conception of evidence; Epistemology

Lay Summary (Französisch)

Lead
L'orthodoxie moderne en philosophie de la connaissance veut que nous considérons une croyance comme justifiée (appropriée) lorsqu’elle est étayée par des preuves ou des données probantes suffisantes. Or des difficultés importantes apparaissent lorsque nous essayons de préciser ce qu'est preuve ou donnée probante exactement. Ce qui indique la nécessité d'une révision de la conception orthodoxe de la justification épistémique.
Lay summary

La majorité de philosophes modernes qui maintiennent qu'une croyance est justifiée lorsqu’elle est basée sur des preuves ou des données probantes suffisantes, caractérisent les preuves/données comme ce qui semble être le cas depuis la perspective du sujet qui les possède (l'approche phénoménale). De l'autre côté, récemment il était démontrée que même nos propres certitudes ne nous sont pas entièrement lumineuses, c'est-à-dire, nous pouvons nous tromper même sur comment les choses nous semble apparaître. Ce qui met en doute le bien fondée de toute l'approche phénoménale. L'objectif du présent projet est de contribuer au développement d'une meilleure conception de données probantes, celle qui les caractérise en termes de connaissance (l'approche épistémique).

 Dans un premier temps nous allons examiner plus en détail le rôle exacte des preuves ou données probantes. Dans un deuxième temps nous allons examiner les arguments en faveur de l'approche épistémique. Et dans un troisième temps, nous allons répondre aux objections contre l'approche épistémique.

 Une clarification du concept de preuve peut apporter une contribution aux domaines qui font usage cette notion. Notamment, le domaine légale, la nouvelle paradigme de la médecine basé sur des preuves (evidence based medicine), ou encore la méthodologie scientifique en un sens large.

Direktlink auf Lay Summary Letzte Aktualisierung: 02.09.2013

Verantw. Gesuchsteller/in und weitere Gesuchstellende

Publikationen

Publikation
ON HAVING EVIDENCE: A REPLY TO NETA
Logins Arturs (2015), ON HAVING EVIDENCE: A REPLY TO NETA, in LOGOS & EPISTEME, VI(3), 367-370.
Epistemic Justification, Normative Guidance, and Knowledg
Logins Arturs (2014), Epistemic Justification, Normative Guidance, and Knowledg, in Dutant J. Fassio D. and Meylan A. (ed.), University of Geneva, Genève, 169-185.
The problem of massive deception for justification norms of action
Logins Arturs (2014), The problem of massive deception for justification norms of action, in Acta Analytica, 29(4), 457-468.

Wissenschaftliche Veranstaltungen

Aktiver Beitrag

Titel Art des Beitrags Titel des Artikels oder Beitrages Datum Ort Beteiligte Personen
Workshop on Epistemic Norms of Action, Assertion and Belief Vortrag im Rahmen einer Tagung Knowledge and discrimination between hypotheses : on recent debates on the consistency argument for E=K 26.03.2014 Genève, Schweiz Logins Arturs;
Ockham Society, weekly session , The Faculty of Philosophy, The University of Oxford Einzelvortrag Public Evidence and Evidential Internalism 13.02.2014 Oxford, Grossbritannien und Nordirland Logins Arturs;
The Colloquia of the New College MCR , New College, The University of Oxford Einzelvortrag What is that thing called evidence? 19.11.2013 Oxford, Grossbritannien und Nordirland Logins Arturs;


Auszeichnungen

Titel Jahr
Une bourse de la part de La Fondation Ernst et Lucie Schmidheiny pour couvrir une partie de frais d'inscription à l'Université d'Oxford durant mon séjour académique à l'Université d'Oxford (2013-2014). 2013

Abstract

The topic of the present project is the question of epistemic justification. More specifically, it is the question of what exactly determines when it is appropriate for one to believe something. Why is it the case that a belief that results from a mere wish-full thinking, for example, is unjustified, where a belief based on a large amount of scientific data is justified? The aim of the project is to elaborate and to defend a view according to which a subject is justified to believe a claim when she has sufficient evidence in its favour. We will, first, consider and propose a solution to the problem of exact definition of evidence. And second, we will examine whether this kind of theory is better than rival theories. We will use the traditional philosophical methodology: conceptual analysis, deductive and inductive reasoning and appeal to linguistic uses of ordinary concepts, such as evidence and belief.
-