Project

Back to overview

Expériences de tirage au sort en Suisse

English title Sortition in Switzerland
Applicant Chollet Antoine
Number 163126
Funding scheme Project funding (Div. I-III)
Research institution Institut d'études politiques, historiques et internationales (IEPHI) - Faculté des SSP Université de Lausanne
Institution of higher education University of Lausanne - LA
Main discipline Political science
Start/End 01.08.2016 - 31.01.2021
Approved amount 761'230.00
Show all

All Disciplines (2)

Discipline
Political science
Swiss history

Keywords (4)

Démocratie; Républicanisme; Histoire suisse; Tirage au sort

Lay Summary (French)

Lead
Les travaux récents sur le tirage au sort en politique ont tous oublié un ensemble d’exemples historiques d’utilisation des loteries pour désigner des magistrats: les cités et cantons suisses d’Ancien Régime. L’intérêt des cas suisses est multiple. Ils constituent tout d’abord parmi les derniers exemples d’utilisation du tirage au sort en Europe. Leur persistance jusqu’au moment de la disparition presque totale du tirage au sort en fait des exemples précieux, qui nous permettront de mieux comprendre les raisons d’une disparition encore aujourd’hui partiellement inexpliquée.
Lay summary

Entre le XVIIe siècle et le début du XIXe siècle apparaissent de nombreuses utilisations du tirage au sort dans ce qui deviendra la Suisse, réparties selon quatre foyers principaux: les cité-États oligarchiques (Berne et Bâle notamment), les cantons «démocratiques», la répartition de certains biens dans les communautés alpines et les institutions de la République Helvétique (1798-1803).

Dans ce projet de recherche, deux thèses de doctorat seront réalisées sur l’un ou l’autre de ces foyers. Un-e chercheur-euse senior encadrera les deux candidat-e-s au doctorat, en les formant à la recherche historique et en les accompagnant dans leurs séjours dans les archives pertinentes.

Les cas suisses constituent des exemples extrêmement tardifs d’utilisation du tirage au sort en Europe dans des communautés politiques souveraines. Ils offrent également quelques-uns des très rares exemples d’utilisation du tirage au sort dans des communautés organisées de manière démocratique. La comparaison des différents foyers devrait enfin permettre d’apporter quelques éléments supplémentaires à la compréhension de la nature ambivalente du tirage au sort, à la fois démocratique et oligarchique, égalitaire et exclusif.

Toute recherche sur le tirage au sort est aussi un travail sur l’oubli et le recouvrement de pratiques autrefois largement répandues. L’étrange rareté des mentions faites à cette procédure dans les travaux historiques est en elle-même significative d’un effacement plus général des expériences démocratiques. C’est donc autant à une redécouverte qu’à une exhumation qu’invite ce projet de recherche. De nature interdisciplinaire, il se situe à l’intersection de l’histoire des idées et des institutions et de la théorie politique.

Direct link to Lay Summary Last update: 05.07.2016

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Publications

Publication
«Un remède désespéré pour des démocraties aux abois». Corruption et utilisations du tirage au sort dans les cantons de Glaris et de Schwytz (1640-1798)
Dupuis Aurèle (2018), «Un remède désespéré pour des démocraties aux abois». Corruption et utilisations du tirage au sort dans les cantons de Glaris et de Schwytz (1640-1798), in Fontaine Alexandre, Chollet Antoine (ed.), Schriftenreihe der Bibliothek am Guisanplatz (BiG), Berne, 69-87.
Expériences du tirage au sort en Suisse et en Europe (16e-21e siècles)/Erfahrungen des Losverfahrens in der Schweiz und in Europa (16.-21. Jahrhundert)
CholletAntoine, FontaineAlexandre (2018), Expériences du tirage au sort en Suisse et en Europe (16e-21e siècles)/Erfahrungen des Losverfahrens in der Schweiz und in Europa (16.-21. Jahrhundert), in Expériences du tirage au sort en Suisse et en Europe (16e-21e siècles)/Erfahrungen des Losverfahrens, BerneSchriftenreihe der Bibliothek am Guisanplatz (BiG), Berne.
L'utilisation du tirage au sort dans la République helvétique
Mellina Maxime (2018), L'utilisation du tirage au sort dans la République helvétique, in Chollet Antoine, Fontaine Alexandre (ed.), Schriftenreihe der Bibliothek am Guisanplatz (BiG)Berne, Berne, 199-218.
Le Kübellos dans le canton de Glaris: une expérience inédite de tirage au sort
CholletAntoine, DupuisAurèle, Le Kübellos dans le canton de Glaris: une expérience inédite de tirage au sort, in Rabatel Liliane, Sintomer Yves (ed.), Participations, Paris, X.
Les usages du tirage au sort à travers les Alpes : le cas de la Suisse de l’Ancien Régime et la République helvétique (XVIIe–XIXe siècles)
DupuisAurèle, MellinaMaxime, Les usages du tirage au sort à travers les Alpes : le cas de la Suisse de l’Ancien Régime et la République helvétique (XVIIe–XIXe siècles), in Traverse, revue suisse d'histoire, 2019(1), 1.

Scientific events

Active participation

Title Type of contribution Title of article or contribution Date Place Persons involved
Séminaire du Centre Walras-Pareto Individual talk Un remède désespéré pour des républiques aux abois : corruption et utilisations du tirage au sort en Suisse, 17e -18e siècles 26.09.2018 Université de Lausanne, Switzerland Dupuis Aurèle;
Journée d’études de l’école doctorale du Siècle des Lumières Talk given at a conference Le tirage au sort pendant l'Helvétique 16.03.2018 Université de Lausanne, Switzerland Mellina Maxime;
Expériences du tirage au sort en Suisse et en Europe : un état des lieux Talk given at a conference Conclusion: quelques leçons de Fribourg 27.10.2017 Université de Lausanne, Switzerland Fontaine Alexandre;
Expériences du tirage au sort en Suisse et en Europe : un état des lieux Talk given at a conference Le tirage au sort dans les cantons « démocratiques » suisses à Landsgemeinde: les expériences menées à Glaris (1640/49-1836) et à Schwyz (1692-1718) 27.10.2017 Université de Lausanne, Switzerland Dupuis Aurèle;
Expériences du tirage au sort en Suisse et en Europe : un état des lieux Talk given at a conference La Suisse et le tirage au sort : de la démocratie aristocratique à la démocratie radicale? 27.10.2017 Université de Lausanne, Switzerland Mellina Maxime;
Congrès de l’Association suisse de science politique Talk given at a conference Un petit canton avec de grands airs athéniens : une expérience inédite de tirage au sort à Glaris (1640-1791) 11.01.2017 Université de St-Gall, Switzerland Dupuis Aurèle;


Self-organised

Title Date Place
Expériences du tirage au sort en Suisse et en Europe: un état des lieux 27.10.2017 Université de Lausanne, Switzerland

Communication with the public

Communication Title Media Place Year
Media relations: radio, television Forum RTS La Première Western Switzerland 2018

Associated projects

Number Title Start Funding scheme
175429 Colloque international "Expériences du tirage au sort en Suisse et en Europe : un état des lieux" 01.10.2017 Scientific Conferences

Abstract

Les nombreux travaux qui ont été publiés ces dernières années sur le tirage au sort en politique ont tous oublié un ensemble d’exemples historiques d’utilisation des loteries pour désigner des magistrats : les cités et cantons suisses d’Ancien Régime. Entre le XVIe siècle et le début du XIXe siècle apparaît en effet une grande variété d’utilisations du tirage au sort dans ce qui deviendra la Suisse, réparties selon quatre foyers principaux : les cité-États oligarchiques (Berne, Bâle et Schaffhouse principalement), les cantons « démocratiques » (en particulier Glaris et les Grisons), la répartition de certains biens dans les communautés alpines et les institutions de la République Helvétique (1798-1803).L’intérêt exceptionnel des cas suisses est multiple. Ils constituent tout d’abord des exemples extrêmement tardifs d’utilisation du tirage au sort en Europe, peut-être même parmi les derniers, du moins pour des communautés politiques souveraines. Leur persistance jusqu’au moment de la disparition presque totale du tirage au sort en fait des exemples précieux, qui nous permettront de mieux comprendre les raisons d’une disparition qui demeure encore aujourd’hui partiellement inexpliquée dans les travaux consacrés à la question. Ils offrent ensuite quelques-uns des très rares exemples, avec l’Athènes antique mais selon des modalités évidemment très différentes, d’utilisation du tirage au sort dans des communautés organisées de manière démocratique. La comparaison des différents foyers, et notamment des deux premiers, permettra enfin d’apporter quelques éléments supplémentaires à la compréhension de la nature ambivalente du tirage au sort, à la fois démocratique et oligarchique, égalitaire et exclusif.Toute recherche sur le tirage au sort est aussi un travail sur l’oubli et le recouvrement de pratiques autrefois largement répandues. L’étrange rareté des mentions faites à cette procédure dans les travaux historiques est en elle-même significative d’un effacement plus général des expériences démocratiques. C’est donc autant à une redécouverte qu’à une exhumation qu’invite ce projet de recherche, avec les problèmes méthodologiques redoutables qu’une pareille entreprise entraîne. De nature interdisciplinaire, il se situe à l’intersection de l’histoire des idées et des institutions et de la théorie politique.
-