Project

Back to overview

La forme des interrogatives dans le corpus suisse de SMS en français. Etude multifactorielle.

English title A corpus-driven study of French interrogative structures in Swiss SMS messages
Applicant Guryev Alexander
Number 162033
Funding scheme Doc.Mobility
Research institution French Language and Linguistics Department of Modern Languages University of Exeter
Institution of higher education Institution abroad - IACH
Main discipline Romance languages and literature
Start/End 01.09.2015 - 30.04.2016
Show all

Keywords (1)

variation, interrogatives, français, SMS

Lay Summary (French)

Lead
Cette thèse s’inscrit dans le projet Sinergia sur les SMS et porte sur les structures interrogatives, relevées dans le corpus suisse de SMS en français. Ce corpus comprend 4’624 messages, qui ont été collectés par les Universités de Zurich et de Neuchâtel dans le cadre du projet sms4science.ch, sous l’égide du projet sms4science piloté par le CENTAL de l’Université de Louvain. La thèse présentée ici est soutenue par le FNS suisse, dans le cadre du projet Sinergia intitulé SMS communication in Switzerland: "Facets of Linguistic Variation in a Multilingual Country", dirigé par la prof. Elisabeth Stark de l’Université de Zurich (http://www.sms4science.ch). L’objectif de ce projet est d’investiguer les messages du corpus en vue de relever méthodiquement toutes les structures interrogatives et d’en définir les variantes formelles ainsi que les conditions d’occurrence.
Lay summary

L’étude des structures interrogatives du français retient depuis longtemps l’attention des linguistes, de par la variété des formes interrogatives à disposition : trois variantes pour les questions totales, et jusqu’à 16 variantes pour les questions partielles (Quillard 2000 : 45). L’étude de la communication par SMS – interaction écrite, non-simultanée et informelle – peut s’avérer propice à l’étude de la variation syntaxique et permettre de porter un nouveau regard sur le phénomène de la concurrence entre les structures interrogatives en français, au centre de notre recherche.

Comme le montrent les études linguistiques (Bernicot et al. 2012, Cougnon & Ledegen 2009), le texto représente en effet un genre textuel spécifique, avec ses propres contraintes pesant sur la performance. Anis (2007) distingue, dans le même sens, un certain nombre de contraintes pesant sur la communication par SMS, qu’elles soient à caractère économique, technique, communicatif, linguistique ou psychosocial. La présente thèse abordera ainsi l’étude du SMS sous l’angle de la variation syntaxique afin de voir dans quelle mesure les contraintes de ce genre de communication affectent les usages des structures interrogatives.  

Direct link to Lay Summary Last update: 08.06.2015

Responsible applicant and co-applicants

Publications

Publication
Du rôle des paramètres morphosyntaxiques dans la sélection des interrogatives.
Guryev Alexander, Du rôle des paramètres morphosyntaxiques dans la sélection des interrogatives., in Sciences pour la communication (ed.), 153-181.
L'interrogative en français (éds. M.-J. Béguelin, A. Coveney, A. Guryev)
Sciences pour la communication (ed.), L'interrogative en français (éds. M.-J. Béguelin, A. Coveney, A. Guryev).

Collaboration

Group / person Country
Types of collaboration
Florence Lefeuvre, Université de Paris 3 Sorbonne Nouvelle France (Europe)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results
- Publication
Marie-José Béguelin, Projet FNS 146773, Université de Neuchâtel Switzerland (Europe)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results
- Publication
Aidan Coveney, University of Exeter Great Britain and Northern Ireland (Europe)
- in-depth/constructive exchanges on approaches, methods or results
- Publication

Scientific events

Active participation

Title Type of contribution Title of article or contribution Date Place Persons involved
Research seminar Individual talk A corpus-based study of French interrogatives in SMS messages. 26.04.2016 University of Manchester, Great Britain and Northern Ireland Guryev Alexander;
Conférence invitée dans le cadre du cours de 4e année d’Emmanuelle Labeau "Variation sociolinguistique en français contemporain" Individual talk Analyse exploratoire des interrogatives dans les écrits SMS : des variables quantitatives aux explications qualitatives. 03.12.2015 Aston University, Great Britain and Northern Ireland Guryev Alexander;
Deuxième Colloque international Dia du français actuel “Approches sémantiques et morphosyntaxiques de la variation en français actuel. Traitement idéal des données dans les ouvrages de référence (dictionnaires/grammaires)” Talk given at a conference Cela n’est-il qu’une question de style? L’inversion du sujet clitique et sa (non) représentation dans les ouvrages de référence (avec G. Zumwald Kuster, Université de Fribourg) 04.11.2015 Université de Neuchâtel, Switzerland Guryev Alexander;
Research seminar Individual talk Le langage SMS : la variation dans les structures interrogatives du français. 07.10.2015 University of Exeter, Great Britain and Northern Ireland Guryev Alexander;


Associated projects

Number Title Start Funding scheme
136230 SMS communication in Switzerland: Facets of linguistic variation in a multilingual country 01.10.2011 Sinergia

Abstract

La présente thèse a pour objectif d’analyser la forme des structures interrogatives totales et partielles fournies par le corpus suisse de SMS en français. Ces structures, qui présentent une riche palette de variantes, ont été étudiées jusqu’ici dans plusieurs perspectives, centrées tantôt sur la syntaxe (Kayne 1972, Obenauer 1976, Jones 1996, Druetta 2009), tantôt sur les aspects sociolinguistiques (Pohl 1965, Lafontaine et Lardinois 1985, Ashby 1977), tantôt sur les rapports ‘forme/sens’ (Weinrich 1989, Mosegaard-Hansen 2001, Berrendonner 2005, Abeillé et al. 2012). D’autre part, certains analystes se sont intéressé aux interactions qui sont susceptibles d’intervenir entre les divers paramètres qui favorisent l’occurrence des variantes (Coveney 2002, Quillard 2000). C’est dans le cadre de ce dernier courant, l’analyse multifactorielle, que nous aborderons la variation des structures interrogatives dans notre corpus. L’étude de ces structures dans un genre textuel encore peu exploré, la communication par SMS, aura pour but de préciser la façon dont s’articulent entre elles les différentes contraintes (grammaticales, externes ou communicatives) qui pèsent sur le choix des variantes disponibles, et d’en tirer les enseignement en vue d’une meilleure compréhension de la variation syntaxique en général.
-