Project

Back to overview

Traîtres ou héros? Les Suisses dans la Résistance (1940-1944)

English title Traitors or Heros? The Swiss in the Résistance (1940-1944)
Applicant Herrmann Irène
Number 159631
Funding scheme Project funding (Div. I-III)
Research institution Département d'Histoire Générale Faculté des Lettres Université de Genève
Institution of higher education University of Geneva - GE
Main discipline General history (without pre-and early history)
Start/End 01.10.2015 - 31.03.2019
Approved amount 541'689.00
Show all

Keywords (6)

French Resistance; War Volunteering; Neutrality (limits of); Swiss Volunteers; World War II; Prosopography

Lay Summary (French)

Lead
Alors que les mercenaires suisses sont profondément ancrés dans la mémoire collective, l’engagement dans la Résistance demeure un pan méconnu du passé. Ce projet de recherche vise à dresser les caractéristiques du « résistant-type » suisse et à analyser comment celui-ci a été perçu par les différentes composantes de la société helvétique de l'après-guerre: héros ou traître à la patrie?
Lay summary

Résumé:

70 ans après le Débarquement en Normandie et la libération de Paris, le rôle joué par les "contingents étrangers" dans la Résistance est certes connu mais peu étudié. Ce projet de recherche apportera premièrement des réponses à la question de savoir pourquoi quelque 600 jeunes Suisses sont partis à la guerre comme volontaires. Il s’agit deuxièment de nous interroger sur l’origine et l’identité sociale des volontaires suisses, sur leur expérience conflit armé à travers leur vécu dans la Résistance, puis enfin d’explorer les conditions de leur retour en Suisse, souvent amer, puisque ces “vainqueurs" ont en effet dû répondre de leurs actes devant des tribunaux militaires pour "atteinte à la puissance défensive du pays". Nous nous livrerons troisièmement à des comparaisons avec les contingents de volontaires suisses dans la guerre civile espagnole, dans les armées du Troisième Reich ou dans la Légion étrangère française, qui ont déjà fait l'objet d’études approfondies. A cet égard, le thème de ce projet doit être considéré comme le dernier maillon d’une chaîne d’enquêtes sur les volontaires suisses engagés dans des guerres au XXe siècle.

 

But:

Cette étude pionnière donnera lieu à une publication, attendue avec impatience dans le monde de la recherche, et comprenant deux volets:

• une étude sociobiographique sur la "vie d’avant", le départ et les mois dans la Résistance

• une thèse de doctorat sur la perception de ces combattants et de leur retour dans l’opinion publique suisse et française

 

Signification:

Dans la foulée du rapport Bergier, des recherches ont été consacrées aux passeurs et aux "justes", qui ont débouché sur des réhabilitations. A ce jour, aucune étude comparable n’a été faite sur les Résistants, et leur réhabilitation n’est jamais envisagée par les autorités. En 2008 encore, le Conseil fédéral disait que les noms des condamnés étaient inconnus, tout comme leur histoire. Il est temps de réparer cet oubli.

Direct link to Lay Summary Last update: 30.06.2015

Responsible applicant and co-applicants

Employees

Scientific events

Active participation

Title Type of contribution Title of article or contribution Date Place Persons involved
Histoire des relations internationales Talk given at a conference Retour en terrain neutre : les Suisses engagés dans la Résistance française après 1945 24.05.2018 Paris Université Panthéon Sorbonne, France Graf Marie-Laure;
Mapping the contexts of victimhood Talk given at a conference Swiss in the French Résistance during the post-war period: a path towards victimisation? 19.11.2016 Université de Genève, Switzerland Graf Marie-Laure; Herrmann Irène;
Victims, victimization and the politics of Memory in Twentieth Century Europe Talk given at a conference Perceiving the Swiss in the Résistance: traitors, heroes or victims? 04.02.2016 Institut finlandais de Rome, Italy Graf Marie-Laure; Herrmann Irène;


Self-organised

Title Date Place
L'engagement étranger dans la Résistance française: modalités, impacts et construction mémorielle 21.06.2018 Université de Genève, Switzerland
Traitres ou héros?: enjeux et mémoires de l'engagement des Suisses dans la Résistance française 22.02.2018 Université de Genève, Switzerland

Communication with the public

Communication Title Media Place Year
Media relations: radio, television Forum RTS 1 Western Switzerland 2019

Abstract

La participation de volontaires étrangers à la libération de la France a été longtemps mise sous le boisseau médiatique et universitaire. Septante ans après le Débarquement et la Libération, la contribution des "contingents étrangers" (en particulier espagnols, polonais, belges et italiens) est certes aujourd’hui connue, mais elle n’a pas encore été sérieusement étudiée. Quant à l’apport des volontaires suisses, c’est un domaine qui reste totalement inexploré. Nous entendons combler cette lacune et donner en même temps une impulsion aux recherches portant sur les autres contingents étrangers, numériquement plus importants.Depuis peu, suite à l’ouverture des archives de l’ancien "Bureau Résistance" (SHD, Vincennes), il est possible de répertorier l’ensemble du corpus des volontaires suisses et d’analyser ce corpus dans le cadre d'une biographie collective. Nos recherches et nos interrogations porteront sur l’origine sociale des Résistants, sur les raisons qui les ont conduits à s’engager, sur leurs expériences dans la Résistance et enfin sur leur retour souvent amer en Suisse, où les "vainqueurs" sont traduits devant la justice militaire pour "service militaire à l’étranger" et pour "atteinte à la puissance défensive du pays". Nous reporterons les données biographiques récoltées dans les archives françaises et suisses dans une banque de données (FilemakerPro12) afin de pouvoir brosser un portrait complet du Résistant-type suisse. A partir d’indices recherchés tous azimuts, nous aimerions en particulier chercher à déterminer dans quelle mesure la condamnation des Résistants suisse de retour au pays a soulevé des protestations dans les opinions publiques suisse et française.
-